La mousikè sur les vases attiques (VIe et Ve siècles av.J.-C.) : pratiques différenciées selon les sexes de lecture, d'écriture, de musique et de danse / Hélène Souche Olivares ; sous la direction de Françoise Thelamon

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2005

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Peinture de vases grecque

Éducation antique

Arts -- Étude et enseignement -- Grèce -- Antiquité

Moeurs et coutumes -- Grèce -- Antiquité

Différences entre sexes -- Histoire

Thelamon, Françoise (1936-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Rouen Normandie (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Cette recherche a pour objet la constitution d'un corpus des vases attiques produits entre le VIe et le Ve siècle av. J.-C. représentant la pratique de la mousikè et son étude sous l'angle des rapports sociaux de sexe. Une perspective anthropologique de cette iconographie conduit à s'interroger sur les modèles mythologiques, la représentation des processus éducatifs qui construisent les identités sexuées ainsi que les moments de convivialité des hommes et des femmes à l'âge adulte. De manière globale, les peintres attribuent plus volontiers la lyre aux hommes et la danse aux femmes. Cette représentation des pratiques différenciées selon les sexes de la mousikè ne correspond pas à la réalité mais relève plutôt d'un imaginaire collectif et revient à octroyer aux femmes des techniques ayant trait au corps et aux hommes celles qui sont liées à la parole et à la pensée.

Résumé / Abstract : This research consist in the elaboration of a corpus of attic vases produced between the 6th and 5th century before J. - C. representing the practice of mousikè. This study uses the concept of gender to analyse these images. The mythological models, the representation of the educational processes which build the sexual identity as well as moments of conviviality between men or women at the adulthood are the different study's themes. The artists paint men with lyra and women dancing. This representation of the practices of the mousikè doesn't fit with reality but raises rather of collective imaginary and seems at last give to women the techniques of the body and to men those techniques related to speech and thought.