Entre genre et société : les espaces de la maternité en Inde rurale : le cas du district d'Anantapur dans l'état sud-indien de l'Andhra Pradesh / Virginie Chasles ; sous la direction de Jean-Claude Arnaud et Alain Vaguet

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2004

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Mortalité féminine -- Inde

Mortalité maternelle -- Inde

Femmes en milieu rural -- Inde -- Andhra Pradesh (Inde)

Femmes -- Conditions sociales

Arnaud, Jean-Claude (1945-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Vaguet, Alain (1955-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Rouen Normandie (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : L'une des matérialités de la dévalorisation du féminin en Inde est la composition de la population qui révèle un déséquilibre entre le nombre d'hommes et de femmes. Celui-ci est d'abord attribuable à la surmortalité féminine qui survient lors des premières années de l'enfance, du fait de la préférence accordée aux garçons. Ensuite, depuis quelques années, la multiplication des fœticides féminins contribue sans conteste à expliquer le continuel recul de la population féminine. Enfin, une part non moins importante de cette surmortalité féminine est directement attribuable à la maternité. En effet, malgré de réels progrès, la mortalité maternelle en Inde reste parmi les plus élevées au monde. Il convient alors d'appréhender notamment la médicalisation de la grossesse et, plus particulièrement, les mobilités thérapeutiques des femmes durant cette période. Ainsi, en convoquant des thématiques plurielles tel que la conception du genre, l'offre de soins, la symbolique de l'espace ou bien encore les représentations cernant la maternité, des modalités originales, matérielles et idéelles, se sont révélées.

Résumé / Abstract : One of the numerous materialities of indian women' low status consists in unbalance between the number of men and women. The main cause of that fact is the high mortality of girls, due to the large preference for boys. Then, since some years, spread of female foeticides contributes certainly to the decline of women population. Finally, a large number of female mortality cases is directly imputable to motherhood. Indeed, in spite of real improvements, maternal mortality in India is one of the highest over the world. So, it seems useful to measure the medicalisation of pregnancy and, more particularly, to study health mobilities during that time. For this problematic, some topics such as the social meaning of gender, health services, the symbolic of space or cultural representations of motherhood, appear like major factors of understanding.