Marchands de vin en gros à Paris au XVIIe siècle : Recherches d'histoire institutionnelle et sociale / Michel Surun ; directeur de thèse : M. Guy Antonetti

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Négociants en vins -- France -- Paris (France) -- 17e siècle

Corporations -- France -- Paris (France) -- 17e siècle

Antonetti, Guy (1932-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Panthéon-Assas (Paris) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Marchands de vin en gros à Paris au XVIIe siècle : recherches d'histoire institutionnelle et sociale / par Michel Surun / Paris : l'Harmattan , DL 2007

Relation : Marchands de vin en gros à Paris au XVIIe siècle : Recherches d'histoire institutionnelle et sociale / par Michel Surun ; directeur de thèse : M. Guy Antonetti,... / Villeneuve d'Ascq : A.N.R.T. Université de Lille III , 2005

Résumé / Abstract : A la fin du XVIe siècle, le Pouvoir royal provoque la création d'un corps destiné à encadrer la communauté nombreuses et hétérogène des marchands de vin parisiens. Mais les règles égalitaires de l'institution vont se révéler largement factices, les marchants étant en fait dominés par une oligarchie, elle-même dominée par les marchands de vin en gros. Les relations entre le " septième corps " et les autorités sont au XVIIe siècle marquées par leur complexité – nombre de marchands en gros étant marchands de vin privilégiés suivant la cour ou fournisseurs des maisons royales – et par leur caractère conflictuel pendant la fronde dont l'issue entraînera un abaissement du corps. Ces recherches d'histoire insitutionnelle – comment fonctionne pratiquement une institution corporative – sont complétées par des recherches d'histoire sociale – comment s'opère la sélection d'une élite, comment vit-elle -, l'aisance financière des marchands en gros leur permettant un mode de vie d'un certain luxe ainsi qu'une carrière dans la cité et entraînant un rapide abandon du négoce par leur descendance. Ces recherches, qui réduisent à l'état de fictions, spécialement, l'obligation de l'apprentissage, le nombre limité des boutiques de marchand, le rôle religieux de la confrérie, la fermeture de l'oligarchie, l'endettement du corps (au XVIIè siècle), ont été faite principalement à partir des minutes de notaires de la capitale et de pièces judiciaires.