Les ressources des petits pélagiques en Mauritanie et dans la zone nord ouest africaine : variabilité spatiale et temporelle, dynamique et diagnostic / Mohamed Mahfoudh Ould Taleb Ould Sidi ; sous la dir. de Didier Gascuel

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2005

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Poissons -- Populations

Animaux -- Variabilité

Ressources halieutiques

Mauritanie

Gascuel, Didier (1958-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Agrocampus Rennes (2004-2008) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Dans la région nord ouest africaine considérée (Sénégal, Mauritanie et Sahara occidental), les petits pélagiques représentent, sur le plan quantitatif les principales ressources halieutiques. Une forte hétérogénéité et une grande variabilité aussi bien saisonnière qu'inter-annuelle sont observées tant au n iveau des biomasses que des captures. Pour mieux comprendre les variations qui affectent ces espèces, nous focalisons l'attention sur Sardinella aurita (sardinelle ronde) et Trachrus trecae (chinchard noir africain) en zone mauritanienne. Ces deux espèces sont considérées comme un exemple de la variabilité des autres espèces de petits pélagiques. Après avoir dressé un panorama des déterminants de cette dynamique à travers une étude bibliographique détaillée, les données des campagnes plactonichtyologiques menées dans la zone mauritanienne de 1997 à 2001 ainsi que 30 années de données de campagnes acoustiques réalisées dans toutes la sous-région sont analyses, afin de caractériser la distribution spatio-temporelle de ces espèces. Pour la période commune, une intéressante corrélation inter-annuelle entre ces deux indices est ainsi mise en évidence pour les deux espèces avec un décalage d'une année dans le cas du chinchard noir africain. Il apparaît aussi que la dérive au large des larves n'est pas synonyme de l'échec du recrutement. Une nouvelle zone de reproduction de ces deux espèces serait identifiée pour la première fois dans le cas de la sardinelle ronde au sud de la ZEE de la Mauritanie à proximité des nouveaux champs pétrolifères offshore. A la lumière de l'analyse des zones de reproduction et les structures démographiques issues des campagnes acoustiques pour Sardinella aurita, l'hypothèse de deux stocks semble se confirmer.

Résumé / Abstract : In the northwest African study area (Senega, Mauritania and Western Sahara) small pelagics represent quantitatively the main fishery resources. Biomasses and captures of these pelagic resources show strong heterogeneity and great seasonal and inter-annual variabilities. For a better understanding of the variations which a affect these species, we focus on Sardinella aurita (round sardinella) and Trachrus trecae (Cunene horse mackerel) in Mauritanian waters. These two species are considered indicators of the variability for the other small pelagic species. These two species are considered indicators of the variability for the other small pelagic species. Data from planktonic and ichthyologic survey carried out in the Mauritanian zone from 1997 to 2001 as well as 30 years of data from acoustic campaigns carried out over the whole study area are analyzed to characterize the spatial and temporal distribution of these species. Results indicate an interesting inter-annual correlation between these two data indices for both species with a one year shift in the case of the Cunene horse mackerel. A new reproduction zone of the two species would be identified and for the first time in the case of the round sardinella in the south of the Mauritanian EEZ near the new oil-bearing fields offshore oil rigs. It also appears that offshore larvae drift do not implies recruitment failure. In light of the analysis of the reproduction zone and demographic structures resulting from acoustic campaigns for Sardinella aurita the assumption of two stocks seems to be confirmed. The dynamics of these species is dominated by significant flutuations on various scales. When one considers long term (30 yearsà variatin of the acoustic abundance indices, one observes a global stability whereas the recent period is marked by an almost continuous fall.