Nouvelles technologies et changements culturels : l'exemple des ouvrières mayas travaillant dans une usine de montage au Yucatan, Mexique / Beatriz Castilla Ramos ; sous la dir. de Jean Pavageau

Date :

Editeur / Publisher : [S.I] : [s.n.] , 2002

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Femmes -- Travail -- Effets des innovations technologiques -- Yucatán (Mexique ; État)

Pavageau, Jean (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Perpignan (1979-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : VOICI L'HISTOIRE DE FEMMES MAYAS QUI TRAVAILLENT DANS UNE MAQUILADORA AMÉRICAINE DE HAUTE-TECHNOLOGIE DES ETATS-UNIS AU YUCATAN. UN ASPECT CENTRAL DE MON ANALYSE A TRAIT AUX FAÇONS DONT LES FEMMES CONSTRUISENT LEUR EXPÉRIENCE, TANT SUR LE PLAN DE LA PERCEPTION QUE SUR CELUI DES RELATIONS QU'ELLES ENTRETIENNENT AVEC LES MACHINES. NOUVELLES FIGURES OUVRIÈRES DANS UN MONDE GLOBALISÉ, CES FEMMES SE TRANSFORMENT ÉGALEMENT EN NOUVEAUX SUJETS-ACTEURS AU SEIN DE LEURS COMMUNAUTÉS. C'EST LA RAISON POUR LAQUELLE JE PROPOSE L'ANALYSE DU CONSENTEMENT DANS LA PRODUCTION SELON UNE DOUBLE PERSPECTIVE: CELLE DU TRAVAIL EN USINE ET CELLE DE LA COMMUNAUTÉ. IL S'AGIT D'UN CAS TRÈS ÉVIDENT ET INTÉRESSANT DE "RECRÉATION" DES HABILETÉS ET DE RÉAFFIRMATION CULTURELLE. LES FEMMES DE L'HACIENDA HENEQUENERA DE ITZINCAB ONT NON SEULEMENT ACQUIS DE NOUVELLES CONNAISSANCES DANS L'USINE MAIS AUSSI ELLES SOUTIENNENT LEUR CULTURE ET LEUR COMMUNAUTÉ GRÂCE À LEUR NOUVEAU STATUT OCCUPATIONNEL. CETTE INTÉRESSANTE DYNAMIQUE DANS LAQUELLE LES FEMMES COMBINENT LEUR CAPACITÉ DE SE DÉPLACER VERS DES ACTIVITÉS, SAVOIRS, ET ESPACES NOUVEAUX TOUT EN CONSACRANT LES NOUVELLES RESSOURCES AU RENFORCEMENT ET À LA RECRÉATION DE LEUR PROPRE ET TRÈS ANCIENNE CULTURE A FRÉQUEMMENT MARQUÉ L'HISTOIRE DES MAYAS YUCATÈQUES. LE SUBTIL ÉQUILIBRE ENTRE LA RUPTURE ET LA CONTINUITÉ A TOUJOURS ÉTÉ UN ÉLÉMENT CONSTITUTIF DE LEUR CONTINUITÉ À LONG TERME, LES RUPTURES ÉTANT ASSIMILÉES DE FAÇON À RECONSTRUIRE ET RENFORCER LE TISSU SOCIAL. LES OUVRIÈRES SONT FIÈRES DE LEUR TRAVAIL, ACCEPTANT LE SÉDUISANT DÉFI DES NOUVELLES TECHNOLOGIES. CEPENDANT, ELLES CONSIDÈRENT AVEC RESPECT LES PERSONNES "ANCIENNES", COMME ON DÉSIGNE LES GENS ÂGÉS.

Résumé / Abstract : THIS IS THE HISTORY OF THE YUCATEC-MAYA WOMEN WHO WORK IN A HIGH-TECH, U.S. MAQUILADORA. A CENTRAL ASPECT OF MY ANALYSIS HAS TO DO WITH THE WAYS IN WHICH THE WOMEN ELABORATE THEIR EXPERIENCES, BOTH AS A PERCEPTION, AS IN THEIR RELATIONSHIPS WITH THE EQUIPMENT . WE WILL SEE THAT AS THEY CHANGE TO BECOME NEW LABOURS TYPES OF A GLOBALIZED WORLD, THEY ALSO BECOME NEW SUJET-ACTEURS IN THE MIDST OF THEIR COMMUNITIES. I WILL APPROACH THE MANUFACTURING CONSENT FROM THIS DOUBLE PERSPECTIVE WHERE BOTH THE WORKING PLACE AND TNE COMMUNITY ARE ANALIZED, WE SHALL SEE A VERY INTERESTING PROCESS WHERE THERE HAS A BEEN A RECREATION OF ABILITIES AND A CULTURAL REAFFIRMATION. THE WOMEN OF THE HENEQUEN HACIENDA ITZCINCAB HAVE NOT UNLY ACQUIRED NEW KNOWLEDGES IN THE PLANT. ALSO, THEY ARE PROPPING THEIR CULTURE AND THEIR COMMUNITY FROM THEIR NEW OCCUPATIONAL STATUS.THIS FASCINATING INTERPLAY, WHERE THE WOMEN COMBINE THEIR CAPACITY TO MOVE TOWARDS VERY NOVEL SPACES, ACTIVITIES AND KNOWLEDGES WHILE DEDICATING NEW RESOURCES TO THE REINFORCEMENT AND RECREATION OF THEIR OWN AND VERY ANCIENT CULTURE IS FRECUENTLY FOUND IN THE LONG HISTORY OF THE MAYA PEOPLE. THE FINELY ATTUNED BALANCE BETWEEN RUPTURE AND CONTINUITY, WHERE THE RUPTURES ARE ASIMILATED IN A RECONSTRUCTIVE FASHION THAT STRENGTHENES THEIR SOCIAL FABRIC, HAS BEEN ---AND IS- A VITAL ELEMENT OF THEIR LONG CONTINUITY. THE WORKERS ARE PROUD OF THEIR WORK, THEY ACCEPT THE SEDUCTIVE CHALLEGE OF THE NEWS THECNOLOGIES.. ALBEIT, THE LOOK WITH MUCH RESPECT TO THEIR ELDERS AND THEIR LIVES. THEY DO NO BREAK WITHE THEIR HISTORY: THEY RECREATE IT. TEHY ARE THE NEW MAYAS AND NOT THE NO –MAYANS. AND THIS IS ALL THEIR OWN MERIT.