Mécanique acoustique et rythmique dans Les esperpentos de Valle-Inclán / Delphine Chambolle ; sous la direction de Serge Salaün

Date :

Editeur / Publisher : [S. l.] : [s. n.] , 2004

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Valle-Inclán -- Ramón del -- 1866-1936

Théâtres -- Effets sonores -- Espagne -- 1900-1945

Género chico -- Influence

Zarzuelas -- Influence

Salaün, Serge (19..-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris ; 1970-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Université de la Sorbonne nouvelle (Paris). UFR d'Études ibériques et latino-américaines (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Mécanique acoustique et rythmique dans les esperpentos de Valle-Inclán / par Delphine Chambolle / Lille : Atelier national de Reproduction des Thèses , 2006

Résumé / Abstract : Ramón del VALLE-INCLÁN (1866-1936) écrit, entre 1921 et 1927, quatre pièces baptisées « esperpentos » : Luces de bohemia, Las Galas del difunto, Los Cuernos de Friolera et La Hija del Capitán. Cette étude se propose d’analyser, dans les esperpentos, le fonctionnement des éléments acoustiques et rythmiques, c’est-à-dire tout ce qui est audible pour le lecteur ou pour le spectateur. Se méfiant de la musique traditionnellement employée dans le théâtre lyrique, qui berce le spectateur et développe le sentimentalisme, Valle-Inclán parodie la zarzuela et le género chico, et met au point une partition sonore variée destinée à rendre le public actif. L’environnement acoustique plonge le spectateur tantôt dans l’angoisse d’une réalité violente et dissonante, tantôt dans un monde imaginaire harmonieux. La dimension sonore de l’esperpento permet de montrer que cet auteur espagnol, du début du XXe siècle, s’intègre dans les mouvements esthétiques européens du symbolisme et de l’expressionnisme.

Résumé / Abstract : Between 1921 and 1927 Ramón del VALLE-INCLÁN wrote four plays which he called « esperpentos » : Luces de bohemia, Las Galas del difunto, Los Cuernos de Friolera, and La Hija del Capitan. This study purports to analyse the acoustic and rythmic elements at work in the « esperpentos », that is to say anything that may be audible for both the reader and the spectator. Ever dismissive of the music traditionally used in lyrical theatrical productions which , he thought, lulls the spectator into sentimentalism. VALLE-INCLAN parodied the zarzuela and the género chico while developping a musical score meant to make the audience take an active part in the plays. The acoustic environment alternately plunges the spectator into a violent, dissonant and angst-filled reality or an imaginary world of harmony. The sound-related dimension of the esperpento is apt to show that this Spanish writer from the 21st century does fit into the European aesthetic movements of symbolism and expressionism.