Etude de procédés de réduction de la production de boues par couplage de traitements physique ou chimique et biologique / Patricia Camacho ; [sous la dir. de] M. Roustan

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2001

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Eaux usées -- Épuration -- Procédé des boues activées

Roustan, Michel (1945-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Institut national des sciences appliquées (Toulouse ; 1961-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Les exigences de la législation sur l'eau et les déchets auront pour conséquence, une augmentation de la production de boues associée à des contraintes croissantes d'évacuation. Aussi, l'étude de procédés contribuant à une réduction de la production de boues tout en préservant la qualité de l'épuration de l'influent devient une priorité. Dans un premier temps, la production de boues d'un système biologique conventionnel a été étudiée. Un modèle mathématique a été appliqué afin de décrire et de quantifier par une étude de sensibilité du modèle, les paramètres déterminants de la production de boues tels que le rendement de conversion, le taux de décès et la fraction inerte. L'étude des différents traitements physico-chimiques a permis l'évaluation des potentialités spécifiques tant vis à vis de la réduction de la taille des particules, favorable à une augmentation de la biodégradabilité que, vis à vis d'une inactivation des cellules, synonyme d'une augmentation des besoins de maintenance et/ou du décès cellulaire et/ou de la lyse cellulaire. L'étude et l'identification de la synergie des processus physico-chimiques et biologiques de transformation de la matière organique et minérale est réalisée à partir d'essais en continu. L'analyse partielle des mécanismes d'action des traitements associés a été réalisée à partir des essais en discontinu et continu. Une réduction significative de la production de boues ne semble envisageable que, si le traitement associé induit une augmentation des besoins de maintenance des cellules, une augmentation de la biodégradabilité de la pollution accumulée dans le système lors du procédé d'épuration. Basée sur les performances des systèmes en terme de réduction de la production de boues et sur les mécanismes d'action, une première comparaison des technologies de traitements associés est réalisée. Le suivi de la qualité de et des boues produites permet de valider l'intégration de tels procédés dans la filière de traitement des eaux usées.

Résumé / Abstract : Due to the increased number of wastewater treatment plants, their higher efficiency and more stringent regulations, a great interest in techniques allowing for the minimisation of the sludge production without decreased quality effluent in the past years. The work presented here aims at investigating three of these different techniques. The sludge production of conventional biological wastewater treatment was studied. A sensitivity study with an activated sludge model was realised identify the determining parameters of sludge production which are yield conversion, decay rate and inert organic fraction. The performances of the disintegration techniques were studied to evaluate the specific potentialities in term of: reduction in the size of sludge particles which would enhance the organic matter biodegradability, biological cell inactivation, which is likely to increase maintenance requirements and/or cells decay rate and/or cells lysis. The contribution of the physico-chemical and biological processing of organic and mineral matter was then studied during continuous experiments carried out at the pilot scale. In this view, physico-chemical treatments of sludge were associated with wastewater biological treatment. The combination of the results obtained under discontinuous and continuous experiments results allowed for a partial analysis of the physico-chemical treatment action mechanisms. To reach a significant minimisation of sludge production, physical- or chemical- treatment should : increase the maintenance requirements, increase biodegradability of organic matter accumulated during the wastewater treatment, probably, modify the chemical structure.