Détection de nano-objets individuels dans des cellules : étude de la structure dynamique de la synapse de neurones vivants et développement de l'imagerie par contraste interférentiel photothermique / présentée par Catherine Tardin ; sous la dir. de Brahim Lounis

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Nanoparticules

Récepteurs du glutamate

Cellules -- Perméabilité

Lounis, Brahim (1968-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Bordeaux-I (1971-2013) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Détection de nano-objets individuels dans des cellules : étude de la structure dynamique de la synapse de neurones vivants et développement de l'imagerie par contraste interférentiel photothermique / présentée par Catherine Tardin ; sous la direction de Brahim Lounis / Grenoble : Atelier national de reproduction des thèses , 2004

Résumé / Abstract : La circulation des récepteurs au glutamate entre les trois compartiments cellulaires, que sont les membranes synaptiques, extra-synaptiques, et le cytoplasme, joue un rôle crucial dans l'activité synaptique. Récemment encore, les études s'intéressaient seulement aux processus d'endocytose, d'exocytose, et à la diffusion latérale des récepteurs extra-synaptiques. La microscopie de fluorescence de molécules uniques permet de suivre les récepteurs sur toute la surface des neurones. Le suivi des GluR2, sous unité des récepteurs au glutamate de type AMPA, à la surface de neurones vivants, a montré que la structure synaptique est dynamique, et que les phénomènes de plasticité post-synaptique sont corrélés avec des modifications de l'état diffusif des récepteurs synaptiques. Afin d'accéder à la stoechiométrie du nombre de récepteurs assemblés, dans des zones telles que la synapse ou les vésicules, une méthode de quantification robuste et applicable à des assemblées de protéines de taille quelconque est mise au point. La durée de suivi des biomolécules, en microscopie de molécules uniques, est limitée par la photoblanchiment rapide de fluorophores. Pour y remédier, une nouvelle technique de visualisation, basée sur l'effet photothermique, a été développée et appliquée à l'imagerie de systèmes biologiques.