La participation des salariés dans l'entreprise : cas du management par la qualité totale : une expérimentation dans 7 entreprises de filiales européennes / Dominique Vaschalde ; sous la direction de Gervais Thenet et Benoît Levesque

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2002

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Conseillers de gestion

Qualité totale

Personnel -- Participation à la gestion

Gestion d'entreprise

Relations humaines

Culture d'entreprise

Thenet, Gervais (19..-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Lévesque, Benoît (1939-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Rennes 2 (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : La qualité apparaît comme un nouveau mode de rationnalisation du système productif. Elle peut être perçue comme un nouvel outil de gestion, comme une nouvelle technique managériale cherchant à concilier l'efficacité et meilleure rentabilité. Elle s'accompagne d'une redéfinition des responsabilités et des compétences au travail, voire une transformation des manières de faire et de penser de l'ensemble des membres de l'organisation. L'analyse que nous avançons porte sur ce changement social. Ce dernier serait produit par les chocs et la rencontre des groupes, par les effets et les réactions réciproques des groupes s'entrecroisant et leurs tentatives pour faire face à de telles rencontres. La réussite des actions qualité, dans un processus d'innovation, passe par la réussite d'une série de transformations : responsabilités plus grandes données aux opérateurs et en particulier dans la détection des dysfonctionnements, dans l'amélioration des procédures de travail, dans la maîtrise des processus utilisés et de leur mise en oeuvre ; une coopération organique fondée sur une organisation plus souple, une collaboration plus grande entre fonctions et une complémentarité entre ateliers, services ou niveau hiérarchiques ; une redéfinition du projet au fur et à mesure de son cheminement.

Résumé / Abstract : Quality appears as a new way of rationalizing the productive system. It can be perceived as a new management tool, as a new managerial technique aiming at conciliating efficiency and better profitability. Quality comes with a redefinition of responsabilities and competences at work, even with a tranformation of the ways of doing and thinking of the whole members of the organization. The analysis we are putting forward is about this social change. The latter would be generated by chocks and groups meetings, by the effects and reciprocal reactions of groups crossing each other and their attemps to face such encounters. The success of quality actions, in a innovative process, goes through a whole series of transformations : greater level of responsibility for the operators / employees / staff and specifically in the detection of dysfunctions, in the amelioration of work procedures, in the control of the processes used and of their implementation ; an organic cooperation based on a more flexible organization, a greater cooperation between the different positions and a complementarity between workshops, services and hierarchical levels ; a redefinition of the project as it goes along.