L'évolution des techniques et des structures de charpenterie du XIe au XIIIe siècle en Normandie : une approche des charpentes par l'archéologie du bâti / Frédéric Epaud ; sous la dir. de Anne-Marie Flambard Hericher

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2002

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Charpenterie -- France -- Normandie (France) -- Moyen âge

Travail du bois -- France -- Normandie (France) -- Moyen âge

Architecture médiévale -- France -- Normandie (France)

Archéologie et histoire -- France -- Normandie (France)

Flambard Héricher, Anne-Marie (1946-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Rouen Normandie (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : De la charpente romane à la charpente gothique en Normandie : évolution des techniques et des structures de charpenterie aux XIIe-XIIIe siècles / Frédéric Épaud ; avec la collaboration de Vincent Bernard et Yannick Le Digol / Caen : Publications du CRAHM , 2007

Relation : L'évolution des techniques et des structures de charpenterie du XIe au XIIIe siècle en Normandie : une approche des charpentes par l'archéologie du bâti / Frédéric Epaud ; sous la dir. de Anne-Marie Flambard Hericher / Lille : Atelier national de reproduction des thèses , 2002

Résumé / Abstract : Ce travail se compose d'une partie texte (560 pages en deux volumes) et d'une partie illustration (495 figures en format A3). La première partie du texte est consacrée aux approches et aux études monographiques du corpus qui comprend 43 charpentes des XIe-XIIIe siècles dont 34 encore en place, 6 démontées et 3 disparues , situées en Haute et Basse-Normandie. Chaque édifice comprenant une charpente fait l'objet d'une description archéologique du bâti en pierre et en bois et d'une étude historique basée dans la plupart des cas sur des datations dendrochronologiques. Une place importante est laissée aux cathédrales de Rouen , Lisieux et Bayeux ainsi qu'aux églises abbatiales de Saint-Martin-de-Boscherville et de Fécamp. La seconde partie de texte concerne la synthèse qui se divise en trois chapitres, le premier consacré au bois d'œuvre, de son emploi de la forêt au chantier (essences utilisées, choix des périodes d'abattage, méthodes de sélection des arbres, transport des grumes), la seconde au travail du bois (techniques d'équarrissage, orientation des bois, lignage, piquage, tracés d'épure, mise sur ligne, marquage des bois et des assembnlages, outils engins de levage, chevillage et matériaux de couverture) et la dernière à l'évolution des charpentes. Ce dernier chapitre évoque l'évolution des structures des charpentes en fonction de celle de l'architecture et des supports maçonnés. Distinguant le modèle de la charpente romane et celui de la charpente gothique , ce travail insiste sur le long processus évolutif qui se met en place à partir du XIIe siècle et qui consiste à adapter la répartition des charges du couvrement à l'amincissement des murs, au percement des larges verrières et au développement des contreforts.

Résumé / Abstract : The first part of this study consists of text (560 pages in two volumes) and the second part of illustrations (495 illustrations in size A3). The first part deals with the various approaches and monographs related to the corpus which consists of 43 frames dating from between the eleventh and thirteenth century . All 43 frames are located inHight and Low Normandy, 34 of them are still in elevation, 6 have been dismantled and 3 have disappeared. All the buildings and their frames are the object of an archaeological description of their stone and wooden structures and of a historical study based, in most cases, on dendrochronological datations. The Bayeux, Rouen and Lisieux cathedrals , as well as the Saint-Martin-de Boscherville and Fécamp churches are given particular attention to. The second part of the dissertation -the synthesis-is divided into three chapters . The first one is about timber, and its use from the forest to the buildong site (choice of timber, selection of felling periods, methods to select trees transportation of logs). The second part deals with woodworking (squaring techniques, timber orientation, "lignage", "piquage", drawing of sketches, "mise sur ligne", stamping and jointinf of timber, tools, lifting machines, dowelling and roofing materials). The last chapter concerns the evolution of carpentry structures in connection with the evolution of architecture and masonry techniques. Differentiating the models of the Romanesque frame and the Gothic frame, this dissertation insists on the long evolving process that started in the twelfth century and that consisted in gradually adapting the distribution of the roof loads following the narrowing of the walls, the opening of the walls, the opening of broad windows and the development of buttresses.