Le concept de matériau musical chez Th. W. Adorno / Sara Zurletti ; sous la direction de Christian Corre

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2002

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Beethoven -- Ludwig van -- 1770-1827

Adorno -- Theodor Wiesengrund -- 1903-1969

Tonalité

Musique -- Philosophie et esthétique

Corre, Christian (1948-.... ; musicologue-plasticien) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Bonnet, Antoine (musicologue) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Université de Paris VIII (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Università degli studi La Sapienza (Rome) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Résumé / Abstract : Ce travail démontre comment l'esthétique musicale adornienne est fondée essentiellement sur la notion de matériau musical. Dans la première partie, nous expliquons que cette notion ne concerne pas quelque chose de matériel, de concrètement présent dans la composition musicale : le matériau musical est en effet, chez Adorno, un dispositif abstrait et commun qui sert aux compositeurs pour la structuration du sens en musique. Ainsi, démontrons-nous que la musique est conçue selon l'hypothèse de "ressemblance au langage", et que le matériau agit dans son esthétique comme le code universel de la communication musicale. En ce sens, il coi͏̈ncide avec la notion de "tonalité". Dans la deuxième partie, nous arrivons à voir comment l'esthétique adornienne, à partir de cette notion fondamentale de "matériau", est centrée sur le Classicisme et, plus précisément, sur la figure de Beethoven. Cela va re-contextualiser la pensée d'Adorno dans le sens d'une pensée musicale structurée autour de la tradition classico-romantique. Dans la dernière partie, nous nous occupons de la nouvelle musique et de la deuxième avant-garde, et donc du problème du Progrès en musique : l'achèvement de la rationalisation interne de la musique - L'Aufklärung musicale - se révèle en fait selon Adorno fatal à la musique comme il l'est déjà à la réalité historico-sociale...