Antroponímia, poblament i immigració a la Catalunya moderna : de la identitat patronímica als Comtats catalans moderns (s. XVI-XVIII) / Joan Peytaví Deixona ; [sous la dir de Raymond Sala]

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2002

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : catalan; valencien / Catalan; Valencian

Catalogue Worldcat

Catalan (langue)

Noms de personnes -- France -- Roussillon (Pyrénées-Orientales)

Émigration et immigration -- Roussillon (Pyrénées-Orientales)

Sala, Raymond (1943-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Perpignan (1979-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Institut catalan de recherches en sciences sociales (Perpignan) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : L'étude reconstitue, dans le cadre de la Catalogne du Nord à l'Epoque Moderne (16e-18e), un corpus anthroponymique pour l'analyser, d'abord, sous l'angle philologique, à un moment où les changements politiques (annexion au royaume de France) affectent l'aire septentrionale de la langue catalane; ensuite, pour l'examiner sous l'angle historico-démographique, éclairant ainsi l'importance des migrations occitanes. Le traitement informatique des registres paroissiaux a permis la construction d'une base de données de plus de 95000 noms de famille, représentant les patronymes des conjoints de 1737 à 1790, dates choisies pour l'exhaustivité des fonds. Cette base est alors exploitée sous divers aspects et avec des outils annexes (recensements, registres notariaux) : variations orthographiques et phonétiques du catalan, rôle des rédacteurs d'archives sur la francisation, etc. Ces noms de famille témoignent dès lors d'une identité; ils expliquent la langue, le paysage, le peuplement, la société, l'histoire. Puis, la liste est ordonnée région par région, étudiée avec divers coefficients permettant de juger de leur présence réelle et relative; elle établit enfin leur provenance. L'étude reprend alors tous ces critères (nom, peuplement, migration) pour les 210 paroisses et met en évidence une typologie de composition pour chacune d'elle. L'étude ayant surtout insisté sur la venue régulière de migrants occitans, le phénomène est enfin vu sous l'angle historique à travers les recensements inédits des "Français" de 1542 et des Catalans de 1553. Laissant de côté un 17ème siècle étudié en profondeur par Nadal et Giralt en 1960, l'attention est portée sur ces étrangers figurant parmi les conjoints du 18ème siècle (géographie, typologie, rythme). En fait, un état des lieux patronymiques à travers les trois siècles modernes qui met en relation nom, peuplement et identité dans les Comtés catalans.

Résumé / Abstract : In Northern Catalonia during the Modern era, the essay reconstitutes an anthroponomical corpus (16t"-18t") to analyse it, first on the philological point of view, at the time in which the political changes affect the Catalan northern area; second, to examine it on the historical and demographic point of view, casting a light on the importance of the occitanian migrations. The data processing of the parish registers allowed the construction of a databank of more than 95,000 surnames, representing the names of married between 1737 and 1790, years selected for the completeness of the archives. Next this databank is run under several faces and with schedule tools (census, notarials registers) : Catalan orthographical and phonetic variations, part of the archive drafters on gallicising, etc. These surnames give evidence from that time of an identity; they explain language, peopling, landscape, society, history. Then, the list is organized area by area, studied according to several coefficients which may estimate their actual and assumed presence; it established their origin. Thus the essay gathers all these criteria (surname, population, migration) for the 210 parishes and gives prominence to the typology of composition for each. The essay having insisted on the regular coming of Occitanian immigrants, this phenomenon is finally seen from a historical viewpoint, through the unpublished French census of 1542 and the Catalan census of 1553. Putting aside the 17th century in-depth study by Nadal and Giralt in 1960, the attention is directed towards these foreigners appearing among the spouses of the 18th century (geography, typology, rhythm). In fact, it is a patronymic inventory throughout the three centuries making up the modern era which links surname, peopling and identity in the Catalan countries.