Les organisations intermédiaires d'investisseurs : contribution à l'étude de la dimension collective du capitalisme en France / Lisa Dumolin Mauduit ; sous la dir. de Jean Stoufflet

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Gouvernement d'entreprise

Sociétés d'investissement -- France

Stoufflet, Jean (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Clermont I (Clermont-Ferrand ; 1976-2016) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Les organisations intermédiaires d'investisseurs : contribution à l'étude de la dimension collective du capitalisme en France / Lisa Dumoulin-Mauduit ; préf. Jean Stoufflet ; avant-propos Dominique Schmidt / Clermond-Ferrand : les Presses universitaires de la Faculté de droit , 2002

Relation : Les organisations intermédiaires d'investisseurs : contribution à l'étude de la dimension collective du capitalisme en France / par Lisa Dumoulin Mauduit / Lille : Atelier national de reproduction des thèses , [2002]

Résumé / Abstract : Le capitalisme français s'est ouvert au marché. Il souffre d'une insuffisance de capital national, connait une pénétration des investisseurs institutionnels anglo-saxons sans commune mesure et est contraint de s'adapter aux règles du << gouvernement d'entreprise >> que ces derniers imposent. A cet égard, le système capitaliste français a développé sa dimension collective ; à travers elle, il s'agit de favoriser la formation d'une épargne nationale et de déterminer quelles sont les règles qui doivent présider à l'organisation et au fonctionnement des sociétés cotées. Ii existe ainsi des organisations d'investisseurs permettant un accès collectif aux marchés financiers : les clubs d'investissement, les OPCVM et les fonds de pension - s'ils sont créés autorisent la concentration de l'épargne et sa gestion collective. Il existe aussi des organisations qui permettent l'exercice d'une défense collective des capitalistes : les associations de défense, libres ou jouissant d'un statut juridique original, assurent le regroupement des investisseurs pour mettre en œuvre des actions collectives sur le marché ou dans le cadre sociétaire. Toutes ces organisations, support de la dimension collective du capitalisme en France, permettent aux investisseurs d'entrer plus facilement sur le marché et d'y demeurer en plus grande sécurité. A ce titre, elles contribuent à la dynamisation de la place de paris par sa consolidation financière. Mais ces organisations d'investisseurs participent aussi au mouvement du << gouvernement d'entreprise >>. Qu'elles aient un statut d'actionnaires ou qu'elles représentent les actionnaires dans le cadre sociétaire, ces organisations définissent les principes du gouvernement d'entreprise et participent à leur avènement. Ainsi, la dimension collective du capitalisme est-elle au service du marché financier et au cœur du gouvernement d'entreprise.