Les feudataires catalans et la Sardaigne (1323-1420) : noblesse et expansion de la Couronne d'Aragon / Cécile Crabot ; sous la dir. de Henri Bresc

Date :

Editeur / Publisher : [Lieu de publication inconnu] : [éditeur inconnu] , 2000

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Féodalité -- Sardaigne (Italie) -- 14e siècle

Féodalité -- Sardaigne (Italie) -- 15e siècle

Catalans -- Sardaigne (Italie) -- 14e siècle

Sardaigne (Italie) -- 1297-1708 (Dominations aragonaise et espagnole)

Bresc, Henri (1939-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paris Nanterre (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : [Résumé en français] LES FEUDATAIRES DE LA COURONNE D'ARAGON QUI OBTINRENT DES FIEFS EN SARDAIGNE APRES LA CONQUETE DE L'ILE PAR LES CATALANS EN 1324 FURENT PEU NOMBREUX. POUR ETUDIER CES HOMMES, EN MAJORITE ORIGINAIRES DE CATALOGNE (515 PERSONNES SUR L'ENSEMBLE DE LA PERIODE), NOUS AVONS UTILISE LA METHODE PROSOPOGRAHIQUE. CE SONT POUR LA PLUPART DES CHEVALIERS ET DES DAMOISEAUX, AVEC UNE FORTE PROPORTION DE CITADINS, EN PARTICULIER JUSQU'EN 1355. LE ROI D'ARAGON AVAIT CHOISI D'INTRODUIRE DANS L'ILE UNE FEODALITE D'IMPORTATION ORIGINALE : LE MOS ITALIE QUI LIMITAIT FORTEMENT LE POUVOIR DES FEUDATAIRES (EN MATIERE DE JUSTICE ET DE SUCCESSION NOTAMMENT) ET LES SOUMETTAIT ETROITEMENT AU CONTROLE DU POUVOIR ROYAL. LE ROI NE PUT OBTENIR LE RESPECT DE CES CONDITIONS DE DETENTION QUE DE MANIERE INEGALE. SURTOUT IL NE PARVINT PAS, SAUF ENTRE 1355 ET 1370, A OBTENIR LE TRANSFERT DANS L'ILE ET LA RESIDENCE DES NOUVEAUX FEUDATAIRES, QUI SE COMPORTERENT COMME DE VERITABLES RENTIERS D'OUTRE-MER. CET ABSENTEISME PERSISTANT PESA LOURDEMENT SUR LA SARDAIGNE ET INDUISIT, DANS UN CONTEXTE MEDITERRANEEN HOSTILE, L'ECHEC DU SYSTEME FEODAL D'ABORD ENVISAGE COMME LE MOYEN D'ASSURER LA DEFENSE DE LA SARDAIGNE. FACE A LA GENERALISATION DE LA GUERRE DANS L'ILE, AUX DIFFICULTES FINANCIERES CROISSANTES DE LA MONARCHIE, LE ROI NE CESSA DE SOLLICITER FINANCIEREMENT LES FEUDATAIRES, ET FUT ENSUITE CONTRAINT DE PROCEDER A DES ALIENATIONS DU PATRIMOINE ROYAL. DES LES ANNEES 1420, ON ARRIVA A UNE CONCENTRATION DE VASTES TERRITOIRES ENTRE LES MAINS DE QUELQUES LIGNAGES QUI FUT SUIVIE APRES 1420 PAR L'ALIENATION DE NOMBREUX PRIVILEGES (SUCCESSION FEMININE, ALLODIALISATION DES TERRES, AUTORISATION DE NON-RESIDENCE). L'ABSENTEISME DES FEUDATAIRES ET LES GRAVES DIFFICULTES FINANCIERES DE LA COURONNE FURENT A L'ORIGINE DE L'ECHEC DE L'ETABLISSEMENT D'UNE FEODALITE ROYALE EN SARDAIGNE.