Dépôts et altérites des plateaux du Larzac central : Causses de l'Hospitalet et de Campestre (Aveyron, Gard, Hérault). Evolution morphogénétique, conséquences géologiques et implications pour l'aménagement. / Laurent Bruxelles ; sous la dir. de Paul Ambert

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2001

Format : 245 p. -[21] f. de tableaux

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Karst -- France -- Larzac, Causse du (France)

Altérites -- Larzac, Causse du (France)

Météorisation (géomorphologie) -- Larzac, Causse du (France)

Affouillement (géomorphologie) -- Larzac, Causse du (France)

Paléogéographie -- Tertiaire (ère géologique) -- Larzac, Causse du (France)

Aveyron (France)

Ambert, Paul (1946-2016 ; archéologue) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Provence (1970-2011) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Dépôts et altérites des plateaux du Larzac Central [Ressource électronique] : Causses de l'Hospitalet et de Campestre (Aveyron, Gard, Herault) : évolution morphogénétique, conséquences géologiques et implications pour l'aménagement / Laurent Bruxelles / Orléans : BRGM , 2003

Relation : Dépôts et altérites des plateaux du Larzac central : Causses de l'Hospitalet et de Campestre (Aveyron, Gard, Hérault) / Laurent Bruxelles / Lille : Atelier national de reproduction des thèses , 2001

Résumé / Abstract : L'étude des formations superficielles et de celles qui sont piégées dans les cavités karstiques a permis, en les associant aux formes du paysage, de reconstituer plusieurs évènements majeurs de l'évolution morphologique de cette partie du Larzac. En particulier, la découverte de nombreux témoins d'une couverture crétacée, marine et continentale, permet de comprendre les premières étapes morphogénétiques des plateaux des Grands Causses. Après l'épisode bauxitique, la transgression coniacienne fossilise une paléotopographie différenciée sous une centaine de mètres de calcaires gréseux. Dans un second temps, l'érosion de ces dépôts libère une grande quantité de matériel. Il s'incorpore à des altérites variées, allochtones ou autochtones, constituant une véritable couverture superficielle et contribuant au développement d'aplanissements karstiques crevés de méga-dolines (sotchs). Entre l'Eocène et le Miocène, ces mêmes processus continentaux déterminent l'enfoncement de la surface karstique scandée par des niveaux de replats emboîtés. Aux processus d'aplanissement se substituent ensuite des dynamiques d'érosion linéaire marquées par le creusement des canyons et des reculées karstiques. Dans le même temps, Miocène à Quaternaire, la surface du plateau est profondément affectée par le soutirage karstique qui génère poljés, dolines et réseaux souterrains. Seuls quelques secteurs privilégiés conservent des lambeaux de couverture qui permettent un fonctionnement relique temporaire. L'impact de la présence humaine sur le causse est sensible des le Néolithique. Les déboisements successifs ont mobilisé vers les points bas les altérites qui masquent dans certains secteurs l'état de la karstification. Divers aménagements ont montré la fragilité de cette couverture et la protection illusoire qu'elle représente, notamment, face à la pollution des eaux souterraines.