La vie culturelle dans la banlieue d'une petite ville / Carol Humberto Reina Gutierrez ; sous la direction de Dominique Chateau

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Carnavals -- Pasto (Colombie)

Postmodernisme -- Pasto (Colombie)

Moeurs et coutumes -- Pasto (Colombie)

Chateau, Dominique (1948-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : La vie culturelle dans la banlieue d'une petite ville / Carol Humberto Reina Gutierrez ; sous la direction de Dominique Chateau / Lille : Atelier national de reproduction des thèses , 2000

Résumé / Abstract : Pasto est une ville du sud-ouest de la Colombie avec quatre cents mille habitants et une économie faible fondée sur l'agriculture et le commerce frontalier avec l'Équateur. La stabilité du climat et la diversité biologique ont constitué un environnement idéal pour l'homme depuis l'époque des migrations primitives. Dès l'arrivée des espagnols, des églises et des couvents ont été construits. Le savoir-faire et les matériaux mis en place pour édifier cet art religieux sont l'héritage direct de la technologie, l'esthétique et la richesse des cultures pré-colombiennes. Le pôle économique de la région s'est considérablement affaibli au XXe siècle puisque la topographie et les vents ont ralenti le développement de l'industrie, des chemins de fer, des routes et de l'aviation. La post-modernité lui rent pourtant - presque au niveau de l'utopie l'importance de jadis. La thèse utilise ce paradoxe pour montrer, du point de vue culturel, que la marginalisation est un problème d'optique, puisque dans tous les processus culturels, autant le centre comme la périphérie, l'envahisseur comme l'envahi, s'enrichissent mutuellement. Les grands évènements de l'histoire ainsi que les progrès technologiques amènent des nouveaux humanismes. En eux se cree la possibilite de survivre a partir de la reconnaissance de l'autre en tant que porteur de d'autres savoirs. À travers la jouissance, l'homme manifeste sa capacité de récupération face à la douleur et aux tragédies, sa sociabilité et son sens de la création esthétique. Dans la fête, l'homme exalte les expressions artistiques qu'identifient la quotidienne dimension esthétique de chaque culture. Cette thèse propose de revenir sur le carnaval comme une constante de l'homme nouveau, tout en tenant compte que la ludique et l'irrationalité du carnaval défient la rationalité absurde de la civilisation contemporaine.