La droite extrême dans l'Hérault : 1890-1944 : sociologie historique d'une configuration politique / Philippe Secondy ; sous la dir. de Paul Allies

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2001

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Droite (science politique) -- Hérault (France) -- 20e siècle

Alliès, Paul (1945-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Montpellier I (1970-2014) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : La persistance du Midi blanc : l'Hérault, 1789-1962 / Philippe Secondy ; [préface de paul Alliès] / [Perpignan] : Presses universitaires de Perpignan , impr. 2006, cop. 2006

Relation : La droite extrême dans l'Hérault : 1890-1944 : sociologie historique d'une configuration politique / Philippe Secondy ; sous la dir. de Paul Allies / Lille : Atelier national de reproduction des thèses , 2001

Résumé / Abstract : "La droite" a surtout retenu l'attention de chercheurs extérieurs à la communauté des politistes qui privilégient une approche historico-idéologique globalisante. Cette thèse se propose d'envisager sous un autre angle cet objet d'étude a priori "naturel" pour la science politique. Elle vise à démontrer tout l'intérêt méthodologique que peut revêtir l'analyse des situations localisées considérées comme des études de cas monographiques. L'utilisation d'une démarche sociologique interprétative attentive à la dimension historique sera au cœur de nos préoccupations. A partir de cette perspective, nous avons fait ressortir l'existence d'une "configuration politique", particulière au département de l'Hérault, que nous désignons sous l'appellation de "droite extrême". Elle s'épanouit durant une période déterminée par deux événements à la portée "significative" ou "traumatique" : l'annonce du Ralliement de l'Eglise catholique à la République (1890) et la fin de la Seconde Guerre mondiale qui emporte le régime de Vichy (1944). Le recours au concept de "configuration" puisé dans l'œuvre de Norbert Elias paraît très "maniable" pour cerner cet ensemble flou composé de poussières d'organisations et d'acteurs qui franchissent aisément les frontières tracées par les observateurs qui se contentent de dresser des catégories de classement des "droites" trop générales. Orchestrée dès l'origine par Monseigneur de Cabrières, l'évêque royaliste de Montpellier, la "configuration" étudiée s'emploie tout au long de la période à contrer le processus de fortification de la République enclenché par Léon XIII.