Les journalistes sociaux : histoire et sociologie d'une spécialité journalistique / Sandrine Lévêque

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

ISBN : 2-86847-519-1

EAN : 9782868475190

Journalisme -- France -- 20e siècle

Information sociale

Militantisme -- France -- 20e siècle

Journaux -- Chroniques journalistiques -- 20e siècle

Presse -- Société

Journalistes -- France -- Histoire

Classification Dewey : 070.449

Collection : Res publica / dirigée par Christine Guionnet, Christian Le Bart et Erik Neveu / Rennes : Presses universitaires de Rennes , 1994-

Relation : La construction journalistique d'une catégorie du débat public : spécialisation journalistique et mise en forme du social / Sandrine Lévêque ; sous la direction de Michel Offerlé / , 1996

Relation : Les journalistes sociaux : Histoire et sociologie d'une spécialité journalistique / Sandrine Lévêque / Rennes : Presses universitaires de Rennes

Résumé / Abstract : La 4ème de couv. indique : "Délaissé par les journalistes au profit des matières plus nobles que sont la politique ou l’économie, le social serait un des derniers bastions militants dans la presse et il est à ce titre relégué dans les colonnes de journaux. Pourtant, lorsque survient un conflit de grande ampleur, tel celui de décembre 1995, le social refait la une ; il constitue un enjeu digne d’être défendu au sein des rédactions ; il suscite, même dans le monde de la presse, d’âpres débats. C’est sur l’ambiguïté de la place du social et des journalistes qui en ont la charge dans la presse que porte cet ouvrage. En revenant sur la construction de la rubrique et de la spécialité depuis le début du XXe siècle, Sandrine Lévêque est ainsi amenée à s’intéresser à la place des journalistes militants dans l’histoire de la professionnalisation journalistique et à s’interroger sur les évolutions du champ journalistique depuis les années 60. La prise en charge médiatique du social et ses transformations sur près d’un siècle révèle ainsi comment, de journalisme engagé "autodidacte" traitant de questions se rapportant à la classe ouvrière, le spécialiste du social dans les journaux devient aujourd’hui un journaliste technicien, diplômé, pédagogue et centré sur des questions plus institutionnelles. Un journaliste en somme assez peu différent de ses confrères…"