Changement d'attitude et engagement dans les situations de double soumission / Touati Azdia ; sous la direction de Robert-Vincent Joule

Date :

Editeur / Publisher : Aix-en-Provence : [s.n.] , 2000

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Dissonance cognitive

Joule, Robert-Vincent (1948-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Provence (1970-2011) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation :

Résumé / Abstract : LA PRESENTE THESE SE SITUE DANS LE CHAMP DE LA PSYCHOLOGIE SOCIALE ET A POUR CADRE LA THEORIE DE LA DISSONANCE COGNITIVE (FESTINGER, 1957) ET PLUS PRECISEMENT SA VERSION RADICALE (BEAUVOIS ET JOULE, 1981 ; JOULE, 1987 ; JOULE ET BEAUVOIS, 1998). NOTRE OBJECTIF EST D'ETUDIER LES EFFETS COGNITIFS DE L'ENGAGEMENT (LE CHANGEMENT D'ATTITUDE) DANS UN NOUVEAU PARADIGME DE LA THEORIE DE LA DISSONANCE : LE PARADIGME DE LA DOUBLE SOUMISSION FORCEE. DANS CE PARADIGME, LES SUJETS REALISENT SUCCESSIVEMENT DEUX COMPORTEMENTS, ET NON UN SEUL. EN EFFET, LES RESULTATS DE CERTAINS TRAVAUX SUR LA DOUBLE SOUMISSION PEUVENT PARAITRE CONTRADICTOIRES. DANS CERTAINES RECHERCHES, LORSQUE LES SUJETS REALISENT DEUX COMPORTEMENTS CONTRATTITUDINELS, LE CHANGEMENT D'ATTITUDE, DANS LE SENS DE LA RATIONALISATION DU COMPORTEMENT CONTRATTITUDINEL, EST PLUS FORT (JOULE, 1991A), ALORS QUE DANS D'AUTRES RECHERCHES LE CHANGEMENT D'ATTITUDE EST MOINDRE (JOULE, 1991B ; JOULE ET GIRANDOLA, 1994). TOUT SE PASSE DONC COMME SI, DANS UN CAS, LE SECOND COMPORTEMENT AUGMENTAIT LA DISSONANCE COGNITIVE GENEREE PAR LE PREMIER, DANS L'AUTRE CAS, IL LA DIMINUAIT. NOUS NOUS PROPOSONS DE DEPASSER, ICI, CETTE CONTRADICTION, A LA LUMIERE DE LA THEORIE DE L'ENGAGEMENT DE KIESLER (1971). QUATRE EXPERIENCES ONT ETE REALISEES : DANS LES DEUX PREMIERES, LES DEUX COMPORTEMENTS SONT CONTRATTITUDINELS, DANS LES DEUX SUIVANTES, UN SEUL COMPORTEMENT EST CONTRATTITUDINEL. CES EXPERIENCES DEMARQUENT LA THEORIE DE FESTINGER DES THEORIES DE LA CONSISTANCE ET DES THEORIES RIVALES DE LA THEORIE DE LA DISSONANCE COGNITIVE : LA THEORIE DE L'AUTO-PERCEPTION (BEM, 1967 ; 1972) ET CELLE DU MANAGEMENT DES IMPRESSIONS (TEDESCHI, 1981) NOTAMMENT.