La papauté et la provision des abbayes et des évêchés français de 1595 à 1661 : recherches sur l'esprit des institutions pontificales à l'époque de la Réforme catholique / par Olivier Poncet ; sous la direction de Yves-Marie Bercé

Date :

Format : 2 vol., 912 p.

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Bénéfices ecclésiastiques -- France -- Histoire -- 18e siècle

Contre-Réforme -- France

Diplomatie pontificale -- France -- 18e siècle

Diplomatie pontificale -- France -- 18e siècle

Bercé, Yves-Marie (1936-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paris-Sorbonne (1970-2017) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : La France et le pouvoir pontifical (1595-1661) : l'esprit des institutions / par Olivier Poncet / Rome : École française de Rome , 2011

Relation : La papauté et la provision des abbayes et des évêchés français de 1595 à 1661 : recherches sur l'esprit des institutions pontificales à l'époque de la Réforme catholique / par Olivier Poncet / Lille : Atelier national de Reproduction des Thèses , 1999

Résumé / Abstract : La provision apostolique des bénéfices majeurs de l'Église est la seconde phase de la désignation d'un évêque ou d'un abbé dans le cadre du concordat passé entre le pape et le roi de France en 1516. Tandis que le roi choisit la personne, le pape institue canoniquement le candidat royal. Cette confirmation, qui se double d'un contrôle, met en œuvre de nombreux organes de la curie pontificale. Ses implications sont multiples et touchent aussi bien aux finances pontificales, à l'équilibre socio-économique de la ville de Rome, à la présence française à Rome, au mode de gouvernement de la curie, à la reforme catholique enfin. A l'époque où cette dernière prend son essor en France, dans la première moitié du XVIIe siècle, son impact sur les institutions pontificales est important. A travers l'action diplomatique menée pour l'amélioration du haut clergé français se dégage un pragmatisme qui est la véritable marque de la papauté du premier XVIIe siècle. Ces papes, héritiers d'un concile auquel ils n'ont pas participé, ont cru à la possibilité de faire progresser d'un même pas l'état ecclésiastique et la cité de dieu sur terre. Les contradictions que contient cette double vocation de la monarchie pontificale portent en elles l'esprit même des institutions pontificales de cette époque, c'est-à-dire leur logique et leur cohérence historique.

Résumé / Abstract : The apostolic provision of the church’s major benefices is the second phase of the designation of a bishop or an abbot in the context of the concordat signed between pope and king of France. The king chooses the person, the pope institute canonically the royal candidate. This confirmation, which is doubled by a control, concerns many of the organs of the roman curia. His implications are multiple and concern the pontifical finances as far as the socio-economic balance of the city, the French presence in Rome, the way of governing the curia, the catholic reform at length. At the time where this one takes on in France, his influence on the pontifical institutions is primordial. Through the diplomatic action engaged to improve the French high clergy, pragmatism get clear: it is the true mark of the papacy of the first seventeenth century. These popes, heirs of the Concile of Trent, believed in their capacity to conjugate the ecclesiastical state and the city of god on earth. These contradictions of the double vocation of the pontifical monarchy are revealing the spirit of the pontifical institutions himself, that is their historical coherence and logic.