Histoire politique de la jeune droite (1929-1942) / Nicolas Kessler ; sous la direction de Jean-Marie Mayeur

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 1998

Format : 3 vol. (928 p.)

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Jeune Droite

Action française

Idées politiques -- France -- 1900-1945

Droite (science politique) -- France -- 1900-1945

Intellectuels -- Activité politique -- France -- 1900-1945

Christianisme et politique -- Église catholique -- 1900-1945

Conservatisme -- France -- 1900-1945

Mayeur, Jean-Marie (1933-2013) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paris-Sorbonne (1970-2017) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Histoire politique de la jeune droite, 1929-1942 : une révolution conservatrice à la française / Nicolas Kessler ; préface de Jean-Louis Loubet del Bayle / Paris : l'Harmattan , DL 2001

Relation : Histoire de la politique de la "jeune droite" (1929-1942) / Nicolas Kessler / Lille : ANRT , 1998

Résumé / Abstract : A la confluence du maurrassisme, du catholicisme intransigeant, et de l'esprit des années 30, la jeune droite s'est efforcée, entre 1929 et 1942, de rénover les positions traditionnelles de la droite conservatrice. Composée d'une dizaine de revues - réaction, les cahiers, la revue française, la revue du siècle, la revue du XXème siècle, Combat, L'insurgé, civilisation et idées -animée par un groupe d'intellectuels ou l'on retrouve les noms de Thierry Maulnier, Jean de Fabregues, Maurice Blanchot, Claude Roy, Robert Brasillach, Jean-Pierre Maxence, Jacques Laurent, Jean-Francois Gravier, René Vincent et Kleber Haedens, cette mouvance informelle a su mêler les apports de Maurras, de Massis et de Maritain en une synthèse originale, antilibérale, sociale et révolutionnaire, qui a exerce une certaine influence sur le débat intellectuel de l'entre-deux-guerres. Dans une double perspective historique et idéologique, ce travail s'efforce de rendre intelligible le système complexe d'influences et d'hybridations qui ont donne le jour a cette expression caractéristique du désarroi de la génération de la crise.

Résumé / Abstract : Between Maurrassism, intransigent catholicism, and the "spirit of the 1930's", the "young right" endeavoured, from 1929 to 1942, to renovate french conservative politics. Formed by a dozen reviews - reaction, les cahiers, la revue française, la revue du siècle, la revue du xxème siècle, combat, L'insurgé, Civilisation et idées - this non-organized movement was drived by a group of young and talented intellectuals, such as Thierry Maulnier, Jean de Fabregues, Maurice Blanchot, Claude Roy, Robert Brasillach, Jean-Pierre Maxence, Jacques Laurent, Jean-Francois Gravier, René Vincent and Kleber Haedens. It succeeded in mixing the ideas of Maurras, Massis and Maritain, and elaborating an original political doctrine. Antiliberal, revolutionarist, with strong socialist tendencies, this doctrine had an unquestionable influence on the debates which took place in France between the two world wars. This study tries to make clear the complexity of the historical and ideological origins of a movement that expressed the distress and confusion of the "angry young men" of the 1930's.