La personnalisation de la sanction pénale : étude juridique et criminologie / Kyuhwa Lee ; sous la direction de Raymond Gassin

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 1998

Format : 1 vol. (288 p.)

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Exécution des peines

Personnalisation des peines

Criminologie

Gassin, Raymond (1930-2016) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paul Cézanne (1973-2011) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : TOUT LE MONDE SEMBLE SE REJOUIR DE L'EMPLOI DU MOT PERSONNALISATION DANS LE NOUVEAU CODE PENAL FRANCAIS POUR INTITULER SA SECTION II DU CHAPITRE II DU TITRE III DU LIVRE PREMIER, LAQUELLE REGROUPE EN FAIT LES DIFFERENTES MODALITES D'INDIVIDUALISATION DE LA PEINE (ART. 132-24 - 132-70), ET PERSONNE NE SEMBLE S'INTERROGER POUR SAVOIR S'IL ETAIT VRAIMENT RAISONNABLE D'AINSI EMPLOYER LE MOT PERSONNALISATION A LA PLACE DE CELUI INDIVIDUALISATION. POUR NOTRE PART, EN PRENANT LA PERSONNALISATION DE LA PEINE DANS UN SENS TOUT DIFFERENT DE CELUI DE L'INDIVIDUALISATION DE LA PEINE, NOUS VOULIONS APPROFONDIR CETTE NOTION NOUVELLE DE FACON A EN FAIRE UNE EXPLICATION, VOIRE UNE REPONSE AUX DIFFERENTS PROBLEMES POSES EN MATIERE PENALE. L'ORIENTATION QUE NOUS AVONS PRISE DANS LE DEVELOPPEMENT DE NOTRE THEME A ETE DICTEE ESSENTIELLEMENT PAR UNE DOUBLE REFLEXION D'ORDRE EPISTEMOLOGIGUE ET PHENOMENOLOGIQUE SUR LA REALITE PENALE, MENEE DU POINT DE VUE DU PRIMAT DE LA PERSONNE. DE CE FAIT, NOTRE ETUDE IMPLIQUE A LA FOIS UNE CONTESTATION SUR L'INTRODUCTION QUELQUE PEU BRUTALE DU MOT PERSONNALISATION DANS LE NOUVEAU CODE PENAL ET DE NOUVELLES PERSPECTIVES POLITICO-CRIMINELLES QUI SE DESSINENT SUR CETTE NOTION NOUVELLE.

Résumé / Abstract : EVERYBODY SEEMS TO BE SATISFIED WITH THE WORD PERSONALISATION INTRODUCED IN THE NEW FRENCH PENAL CODE TO ENTITLE ITS SECTION II OF THE CHAPTER II OF THE TITLE III OF THE BOOK FIRST, WHICH CONTAINS IN FACT THE MODES OF INDIVIDUALISATION OF THE PENAL SANCTION (ART. 132-24 -132-70), AND NOBODY SEEMS TO QUESTION WHETHER IT WAS REASONABLE TO USE IN THIS WAY THE WORD PERSONALISATION IN PLACE OF THAT INDIVIDUALISATION. AS FOR US, TAKING THE NOTION OF PERSONALISATION IN A SENSE QUITE DIFFERENT FROM THAT OF INDIVIDUALISATION, WE WANTED TO DEEPEN THIS NEW NOTION SO THAT IT CAN BE A ANSWER TO THE DIFFERENTS PROBLEMS PUT FORWARD AS REGARDS THE PENAL SANCTION. THE ORIENTATION WE HAVE CHOSEN IN THE DEVELOPMENT OF OUR THEME WAS DICTATED ESSENTIALLY BY EPISTEMOLOGICAL AND PHENOMENOLOGICAL CONSIDERATIONS OF THE PENAL REALITIES, CARRIED OUT FROM THE PERSONALIST POINTS OF VIEW. AND SO OUR STUDY IMPLIES BOTH A CONTESTING OF THE MISUSE OF THE WORD PERSONALISATION BY THE NEW PENAL CODE AND NEW HORIZONS FOR THE CRIMINEL POLITICS WITH THIS NEW NOTION.