MINERALOGIE DES SURFACES DE MARS ET DE PHOBOS : ETUDE PAR SPECTRO-IMAGERIE INFRAROUGE EN ORBITE (EXPERIENCE PHOBOS-2/ISM) / STEPHANE ERARD ; SOUS LA DIRECTION DE JEAN-PIERRE BIBRING

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 1991

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Bibring, Jean-Pierre (1948-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paris Diderot - Paris 7 (1970-2019) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : MINERALOGIE DES SURFACES DE MARS ET DE PHOBOS : ETUDE PAR SPECTRO-IMAGERIE INFRAROUGE EN ORBITE (EXPERIENCE PHOBOS-2/ISM) / STEPHANE ERARD ; SOUS LA DIRECTION DE JEAN-PIERRE BIBRING / Grenoble : Atelier national de reproduction des thèses , 1991

Résumé / Abstract : CETTE THESE EXPOSE LES PRINCIPAUX RESULTATS DE L'EXPERIENCE ISM AYANT VOLE EN 1989 A BORD DE LA SONDE SOVIETIQUE PHOBOS-2 A DESTINATION DE MARS ET PHOBOS. L'INSTRUMENT FONCTIONNANT EN PROCHE INFRAROUGE, EST LE PREMIER SPECTRO-IMAGEUR UTILISE POUR L'ETUDE DES SURFACES PLANETAIRES. IL A PERMIS L'ETUDE DE LA COMPOSITION MINERALOGIQUE DES SURFACES ET DE LEUR VARIABILITE SPATIALE. CE DOCUMENT CONTIENT D'AUTRE PART UNE REVUE DES TRAVAUX DE LABORATOIRE RELATIFS A LA METHODE ET UNE SYNTHESE DES OBSERVATIONS SPECTRO-PHOTOMETRIQUES DE MARS ET PHOBOS. L'ETUDE A MOYENNE RESOLUTION (2020 KM#2) DES REGIONS DE THARSIS ET SYRTIS MAJOR MONTRE UNE FORTE VARIABILITE DU MATERIAU DES REGIONS SOMBRES, RICHES EN MINERAUX FERRO-MAGNESIENS: PYROXENES CALCIQUES (AUGITE), PEUT-ETRE OLIVINE. LES REGIONS CLAIRES SONT BEAUCOUP PLUS UNIFORMES DU POINT DE VUE MINERALOGIQUE (SILICATES HYDRATES ET OXYDES DE FER, HEMATITE) CE QUI CORRESPOND AU RECOUVREMENT DE LA ROCHE PAR DES POUSSIERES. LES PROPRIETES PHOTOMETRIQUES SONT POURTANT VARIABLES ET PEUVENT CORRESPONDRE A DES VARIATIONS DES PROPRIETES PHYSIQUES DU SOL. L'ETUDE DE VALLES MARINERIS FAVORISE LES HYPOTHESES DE DEPOT SEDIMENTAIRE EN MILIEU LACUSTRE. LA PARTIE OBSERVEE DE PHOBOS MONTRE UN HETEROGENEITE INATTENDUE, LES CARACTERISTIQUES SPECTRALES VARIANT ENTRE CELLES DES CHONDRITES CARBONEES LES PLUS SECHES ET CELLES DE CERTAINES CHONDRITES ORDINAIRES SOMBRES, ALTEREES