Contribution à l'étude de l'environnement paléovolcanique du protozoique supérieur (PIII) et du mode de genèse des concentrations polymetalliques (Zn, Pb, Cu, Ag, Au) de Bou-Madine (Ougnat, Anti-Atlas oriental, Maroc) / par Saïd Aït Saadi ; [sous la direction de Guy Dagallier]

Date :

Editeur / Publisher : [Lieu de publication inconnu] : [éditeur inconnu] , 1992

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Pyroclastites

Sulfures polymétalliques

Altération hydrothermale

Maroc

Dagallier, Guy (Directeur de thèse / thesis advisor)

Institut national polytechnique de Lorraine (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : La boutonnière de l'Ougnat (Maroc) est constituée d'une série essentiellement volcanique calcoalcaline du précambrien terminal. Cette série qui repose en discordance angulaire sur le protérozoïque inferieur (PII) renferme à sa base le gisement de Bou-Madine. Les termes lithologiques du PIII inferieur comprennent des volcanites et des corps intrusifs. Ils forment une séquence qui comporte des volcaoclastites acides et intermédiaires, une coulée et un cortège de dykes et stocks andésitiques, des andésites en sill et des rhyolites intrusives. Ces dernières remplissent des fractures n160e a n-s. L'analyse de l'organisation spatiale et chronologique de ces différents termes montre que c'est sur les sites émissifs que les minéralisations et les altérations se sont développées. Ces minéralisations remplissent des fractures en échelon (n 160e) liées à un décrochement n30e. Elles apparaissent rubanées et comportent deux paragenèses principales: la première à pyrite prédominante est brechifiée et cimentée par une seconde, polymétallique (Zn, Cu, Pb, Sn, etc..., Ag, Au). Des altérations hydrothermales à quartz-sericite (chloritecalcite) y sont associées; elles oblitèrent localement une première paragenèse propylitique régionale. La température de cristallisation des minéralisations varie de 100 à 400c. La première paragenèse précipite à haute température lors de l'ébullition de la solution. L'obturation des conduits, accompagnée d'un mélange de cette solution avec des eaux superficielles, conduisent à l'évolution physico-chimique du système qui permet la précipitation des sulfures polymétalliques