Formation de phases amorphes ou quasicristallines dans les systèmes AlMn et AlFe par mixage ionique : étude de leurs propriétés de transport / par Jean Claude Plenet ; sous la direction de J. Rivory

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 1991

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Alliages aluminium-manganèse -- Propriétés électroniques

Alliages fer-aluminium -- Propriétés électroniques

Bombardement ionique

Quasicristaux

Spectroscopie Mössbauer

Microscopie électronique en transmission

Matériaux amorphes

Rivory, Josette (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Claude Bernard (Lyon) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : ON ETUDIE LES POSSIBILITES DE PRODUCTION DE PHASES METASTABLES DANS DES SYSTEMES BINAIRES AL-MN ET AL-FE, PAR IRRADIATION D'EMPILEMENTS DE COUCHES ALTERNEES DES DEUX METAUX PAR DES IONS LOURDS (XE#+ A 800 KEV) POUR DES CONCENTRATIONS DE MT ALLANT DE 12 A 20% ATOMIQUE. ON A CHOISI DEUX TEMPERATURES POUR LE MIXAGE: 77 K OU LE MELANGE EST ESSENTIELLEMENT D'ORIGINE BALISTIQUE ET 450 K OU LA DIFFUSION THERMIQUE JOUE UN ROLE IMPORTANT. L'EFFICACITE DU MIXAGE ET LA NATURE DES PHASES PRODUITES DEPENDENT DE LA DOSE D'IONS XE#+ UTILISEE A LA TEMPERATURE CONSIDEREE. L'HOMOGENEISATION DES ECHANTILLONS EST SUIVIE PAR M.E.T. ET PAR R.B.S., AINSI QUE PAR SPECTROSCOPIE MOSSBAUER EN ELECTRONS DE CONVERSION POUR LE SYSTEME AL-FE. DES DOSES DE L'ORDRE DE 3.10#1#6 IONS/CM#2 SONT NECESSAIRES POUR OBTENIR DES ECHANTILLONS AMORPHES MONOPHASES A 77 K. LA PHASE ICOSAEDRIQUE APPARAIT PAR MIXAGE IONIQUE A 450 K A DES DOSES DE L'ORDRE DE 8.10#1#5 IONS/CM#2. DES PHASES CRISTALLINES METASTABLES APPARAISSENT POUR DES DOSES INTERMEDIAIRES. LES PROPRIETES ELECTRONIQUES DES PHASES AMORPHES ET ICOSAEDRIQUES ONT ETE ETUDIEES EN DETAIL. LES MESURES OPTIQUES DANS LE VISIBLE ET LE PROCHE INFRA-ROUGE MONTRENT QUE L'ABSORPTION OPTIQUE EST DOMINEE PAR LES ETATS D DU METAL DE TRANSITION; ON NOTE TOUTEFOIS UNE DIFFERENCE DE STRUCTURE ELECTRONIQUE ENTRE LES DEUX PHASES DANS AL-FE. L'ENSEMBLE DES MESURES DE TRANSPORT: RESISTIVITE, MAGNETORESISTANCE, EFFET HALL, MONTRENT DES COMPORTEMENTS MAGNETIQUES DIFFERENTS DANS AL-MN (COMPORTEMENT TYPE VERRE DE SPINS) ET ALFE (LOCALISATION FAIBLE)