COMPORTEMENT SPECTRAL (VIS-MIR) DE SOLS LATERITIQUES MOUILLES. MODELE DE DIFFUSION OPTIQUE / ALI BEDIDI ; SOUS LA DIRECTION DE BERNARD CERVELLE

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 1992

Format : 210 P.

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Cervelle, Bernard (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paris Diderot - Paris 7 (1970-2019) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : COMPORTEMENT SPECTRAL (VIS-MIR) DE SOLS LATERITIQUES MOUILLES. MODELE DE DIFFUSION OPTIQUE / ALI BEDIDI ; SOUS LA DIRECTION DE BERNARD CERVELLE / Grenoble : Atelier national de reproduction des thèses , 1992

Résumé / Abstract : CETTE THESE TRAITE DE LA VARIATION DE REFLECTANCE (VISIBLE-MOYEN INFRAROUGE) DE SOLS LATERITIQUES EN FONCTION DE LEUR HUMIDITE. DANS LA PREMIERE PARTIE, ON DONNE 1) UNE DESCRIPTION DES SOLS ETUDIES; 2) LA MESURE DE LA COURBE DE RETRAIT HYDRIQUE DE CERTAINS ECHANTILLONS; 3) LES SPECTRES DE REFLECTANCE (VIS-MIR) DES ECHANTILLONS A DIFFERENTS PFS MONTRENT QUE A) DANS LE VISIBLE: LA VARIATION DE REFLECTANCE N'EST PAS LINEAIRE ET DEPEND DE LA LONGUEUR D'ONDE. LA PRESENCE DE L'EAU PEUT ACCENTUER DES CARACTERISTIQUES SPECTRALES PEU VISIBLES SUR LE SPECTRE DES ECHANTILLONS SECS ET DONNER LIEU A DES DEPLACEMENTS DES EXTREMA DE REFLECTANCE; B) DANS L'INFRAROUGE: LA VARIATION DE L'INTENSITE DES BANDES D'ABSORPTION OPTIQUE DE L'EAU AVEC LA TENEUR EN H#2O N'EST PAS LINEAIRE. DANS LA SECONDE PARTIE DE CETTE THESE, ON A ESSAYE DE COMPRENDRE L'EFFET DE L'EAU SUR LES PROPRIETES OPTIQUES DE DIFFUSION DE LA LUMIERE PAR DES PARTICULES SPHERIQUES DE DIFFERENTS DIAMETRES (PROPRIETES OPTIQUES ETUDIEES: EFFICACITES DE DIFFUSION ET D'ABSORPTION, SIMPLE ALBEDO, DIAGRAMME DE DIFFUSION). POUR CELA ON A CONSIDERE DES PARTICULES OPAQUES (HEMATITE ET GTHITE) ET DES PARTICULES TRANSPARENTES (KAOLINITE). DIFFERENTS SCENARIOS ONT ETE ENVISAGES: PARTICULE DANS L'AIR, DANS L'EAU ET PARTICULE ENTOUREE D'UNE COUCHE D'EAU DE DIFFERENTES EPAISSEURS. LES DIFFERENTES PROPRIETES, AINSI CALCULEES SONT FORTEMENT MODIFIEES EN PRESENCE DE L'EAU. ON A ESSAYE ENSUITE D'ABORDER L'EFFET SUR CES PROPRIETES OPTIQUES DE L'ORGANISATION DES PARTICULES MINERALES ENTRE ELLES. ON ALORS EFFECTUE DES CALCULS DE DIFFUSION DE LA LUMIERE PAR UNE PARTICULE SPHERIQUE DE KAOLINITE ENROBEE D'UNE COUCHE D'HEMATITE OU DE GTHITE DE DIFFERENTES EPAISSEURS. LA AUSSI, LES PARAMETRES SONT SENSIBLES A LA NATURE ET A L'EPAISSEUR DE LA COUCHE RECOUVRANTE. ENFIN, ON A UTILISE LE MODELE DE REFLECTANCE HAPKE ET LES PROPRIETES OPTIQUES CI-DESSUS, CALCULEES POUR SIMULER LES SPECTRES DE REFLECTANCE DE POUDRES D'HEMATITE ET DE GTHITE SECHES ET SATUREES EN EAU