Retentissement de différents types d'environnements extrêmes (stress et microgravité simulée) sur le comportement en open-field et sur l'aminotransférase de la tyrosine chez le rat Wistar / par Rabia Lafouissi-Elkhadiri ; sous la direction de C. Bange, L. Le Guelte

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 1995

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Stress -- Aspect physiologique

Animaux -- Effets du stress

Transaminases

Tyrosine

Comportement animal

Rythmes biologiques

Gravimétrie (géophysique) -- Effets physiologiques

Bange, Christian (Directeur de thèse / thesis advisor)

Le Guelte, Louis (1938-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Claude Bernard (Lyon) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : CHEZ LE RAT MALE WISTAR, L'ANALYSE FACTORIELLE DES CORRESPONDANCES NOUS A PERMIS DE MONTRER QUE LE COMPORTEMENT EN OPEN-FIELD PRESENTE UNE GRANDE VARIABILITE INDIVIDUELLE ; IL DEPEND DE L'AGE DE L'ANIMAL, AINSI QUE DE SON EXPERIENCE ANTERIEURE. LE COMPORTEMENT APPARAIT COMME TRES SENSIBLE AUX MODIFICATIONS ENVIRONNEMENTALES (STRESS PHYSIQUE OU PSYCHIQUE, MICROGRAVITE, INJECTION DE CERTAINES DROGUES): LE STRESS D'IMMOBILISATION DE DEUX HEURES PROVOQUE UN DEFICIT COMPORTEMENTAL ET AUGMENTE L'ACTIVITE DE LA TYROSINE AMINOTRANSFERASE HEPATIQUE, ENZYME REVELATRICE D'UN ETAT DE STRESS. LA MICROGRAVITE SIMULEE (RATS SUSPENDUS PAR LE TRAIN POSTERIEUR) PROVOQUE EGALEMENT UNE PERTURBATION COMPORTEMENTALE EN OPEN-FIELD, ET INDUIT AUSSI L'AMINOTRANSFERASE DE LA TYROSINE. EN REVANCHE, UN STRESS PRENATAL OU L'ADMINISTRATION D'HYDROCORTISONE A LA MERE AU 17EME JOUR DE GESTATION SEMBLENT EXERCER (CHEZ LES DESCENDANTS) UN EFFET PROTECTEUR CONTRE LE STRESS AU POINT DE VUE COMPORTEMENTAL, MAIS SONT SANS EFFET SUR L'ACTIVITE AMINOTRANSFERASIQUE DE LA TYROSINE. AU COURS DES EXPERIENCES DE RYTHME INVERSE, LE COMPORTEMENT DES RATS TEMOINS RESTE COMPARABLE A CELUI QUE L'ON OBSERVE EN CYCLE NORMAL. PAR CONTRE, LE STRESS OU LA MICROGRAVITE SIMULEE INTERVENANT PENDANT LA PHASE OBSCURE PROVOQUENT DES PERTURBATIONS COMPORTEMENTALES ET UNE AUGMENTATION DE L'ACTIVITE DE LA TYROSINE AMINOTRANSFERASE HEPATIQUE BEAUCOUP PLUS IMPORTANTE QUE PENDANT LA PHASE ECLAIREE. LA COMPARAISON AVEC LES EFFETS D'UNE INJECTION DE NORADRENALINE, REVELE QUE CETTE MOLECULE ADMINISTREE PENDANT LA PHASE OBSCURE PROVOQUE UNE EXTINCTION COMPORTEMENTALE IMPORTANTE COMPARABLE A CELLE QUE L'ON OBSERVE EN CYCLE NORMAL. PAR CONTRE, ON NE NOTE PAS D'AUGMENTATION DE L'ACTIVITE DE L'AMINOTRANSFERASE DE LA TYROSINE PENDANT LA PHASE OBSCURE