Essais sur la théorie de la redistribution des richesses / Thomas Piketty ; sous la dir. de Roger Guesnerie

Date :

Editeur / Publisher : Paris : [s.n.] , 1993

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Inégalité sociale

Guesnerie, Roger (1943-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

École des hautes études en sciences sociales (Paris) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Introduction à la théorie de la redistribution des richesses / Thomas Piketty / Paris : Économica , DL 1994

Relation : Essais sur la théorie de la redistribution des richesses / par Thomas Piketty / Grenoble : ANRT , [1993]

Résumé / Abstract : Cette thèse d'économie publique théorique distingue quatre domaines fondamentaux d'interrogations composant la théorie générale de la redistribution des richesses: le problème institutionnel, le problème normatif, le problème économique positif, et le problème politique positif. Le premier problème est celui des institutions pareto-optimales permettant de redistribuer le revenu et la richesse : nous montrons comment faire dépendre les transferts individuels de la distribution du revenu annoncée par le reste de la société permet de redistribuer sans cout desincitatif, et donc d'élargir considérablement l'ensemble des redistributions possibles. Le second problème est celui de la justice distributive : une redistribution équitable des travaux et des richesses est définie par une propriété de "liberté maximale égale" face au travail et à la consommation, et une restriction plausible sur les préférences individuelles permet d'éviter tout paradoxe d'impossibilité. Le troisième problème est celui de la génération et de l'évolution spontanées des inégalités : en présence d'imperfections sur le marché du capital il peut exister plusieurs distributions stationnaires de la richesse associées à des taux d'intérêt distincts; ainsi des chocs de court-terme peuvent-ils avoir des effets de long terme. Le quatrième problème est celui de la politique redistributive effectivement suivie: en l'absence de gagnant a la majorité, l'équilibre politique peut être le produit du conservatisme politique, ce qui est porteur de discontinuités.

Résumé / Abstract : This thesis in theoretical public economics divides the general theory of wealth redistribution into four funamental parts: the institutional problem, the normative problem, the economic positive problem, the political positive problem. The institutional problem is that of the pareto-optimal institutions to redistribute wealth and income: we prove that making individual transfers depend depend on the income distribution announced by the rest of the society allows to redistribute at no incentive cost, and thus enlarges substantially the set of possible redistributions. The normative problem is that of distributive justice : we show how equity, as defined by a property of "maximal equal liberty", does not lead to impossibility if one imposes a plausible restriction on individual preferences. The economic positive problem is that of the spontaneous emergence and evolution of inequalities: we show how capital market imperfections can lead to a multiplicity of stationary distribution of wealth associated to different interest rates ; thus short-run shocks can have long-run effects on the wealth distribution. The political positive problem is that of redistributive politics: in the absence of a majority winner, we show how the politico-economic equilibrium can be the product of political conservatism, which can lead to an alternance of long periods of relative stability and to sudden discontinuities along a smooth economic trend.