Mise en évidence de l'acquisition de gènes chez Streptococcus thermophilus et Lactococcus lactis par transferts interspécifiques / Florence Bourgoin ; sous la direction de Bernard Decaris

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Polymorphisme génétique

Streptococcus thermophilus

Polysaccharides

Lactocoques

Transfert génétique

Transposons

Decaris, Bernard (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Nancy I (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Résumé / Abstract : Streptococcus thermophilus est utilisée en co-culture avec de nombreuses autres bactéries lactiques dont Lactococcus Lactis dans la fabrication de fromages et Lactobacillus delbrueckii dans la fabrication des yaourts. L'étude du polymorphisme de S. thermophilus a conduit à l'identification de quatre types différents de séquences d'insertion, IS1191, IS981, ISS1 et IS1194. La comparaison de la séquence des trois copies d'ISS1 de S. thermophilus CNRZ368 avec celles des éléments ISS1 existant chez les bactéries lactiques a permis d'identifier trois groupes, [alpha], [beta] et [gamma] dont les séquences divergen't de 15 à 25 %. Au contraire, les séquences d'IS appartenant au même groupe diffèrent de moins de 3 %. Certains de ces éléments, dont ISS1SC de S. thermophilus CNRZ368, sont constitués d'une mosaïque de régions [alpha], [beta] ou [gamma]. L'existence de tels éléments mosaïques suggère que des recombinaisons se sont produites entre des séquences divergeant de 15 à 25 %. Les séquences nucléotidiques d'IS1191, IS981, ISS1 [alpha] et [beta] présentent plus de 98 % d'identité avec les séquences d'IS apparentées de L. Lactis. Comme L. Lactis et S. thermophilus ne sont pas des espèces proches, la quasi-identité de certaines de leurs IS suggère que des transferts interspécifiques se sont produits entre elles. [...] L'ensemble de cette étude suggère que des souches ayant acquis de nouvelles propriétés par transferts interspécifiques ont été sélectionnées lors de la fabrication des produits laitiers.