L'évolution des Cardioceratinae d'Europe occidentale dans leur contexte paléobiogéographique : Callovien supérieur, Oxfordien moyen / Didier Marchand ; [sous la direction de H. Tintant]

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Ammonites -- Europe de l'Ouest

Céphalopodes -- Europe de l'Ouest

Jurassique supérieur -- Europe de l'Ouest

Biogéographie

Biostratigraphie

Paléoenvironnement

Tintant, Henri (1918-2002) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Bourgogne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Au Callovien supérieur les Cardioceratinae se séparent brusquement des Cadoceratinae. Cette ponctuation correspond à un changement accusé de la séquence ontogénique ancestrale : légère progenèse associée à une néoténie. Le genre Quenstedtoceras, qui débute cette lignée, évolue ensuite par protérogenèse et hypermorphose. Les nouveautés morphologiques apparaissent toujours dans les tours internes avant de gagner les tours externes. La lignée des Cardioceratinae évolue donc par protérogenèse. A cette protérogenèse se superpose une hypermorphose puis on assiste à une brusque diminution de la taille maximale. Le polymorphisme intraspécifique lié à l'épaisseur, très accusé chez les Cardioceratinae primitifs, s'atténue peu à peu et disparait totalement à la fin de la lignée. Les Cardioceratinae ont permis de dater avec précision. Les résultats obtenus ont montré que des phénomènes comme le début ou la fin des lacunes sédimentaires, l'apparition de surépaisseurs, les modifications brutales dans la nature des sédiments étaient souvent synchrones. Ces phénomènes globaux ont été reliés à des mouvements synsédimentaires qui résulteraient de la réactivation d'anciens accidents du socle. L'analyse des peuplements ammonitiques montre que l'amplitude de ces mouvements fut parfois suffisante pour provoquer des modifications brutales du milieu.