L'activateur musculaire sous stimulation électrique fonctionnelle : sélectivité de la commande et caractéristiques / Emmanuel Rabischong ; sous la direction de Jean-Pierre Didier

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Troubles de la locomotion

Stimulation électrique

Didier, Jean-Pierre (1939-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Bourgogne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Ce travail a pour cadre la stimulation électrique fonctionnelle et plus particulièrement la restauration de la déambulation. Il nous est apparu important d’étudier non seulement la sélectivité de la commande motrice mais également les caractéristiques de l’activateur musculaire. La première partie de ce travail est consacrée à la sélectivité de la commande nerveuse. Dans un premier temps, des coupes de nerfs ont été effectuées dans le but d’étudier la topographie intra-neurale. En effet, la sélectivité de l’action devrait être liée à un agencement rigoureux des fascicules à l’intérieur du nerf. Si le nombre des fascicules est variable entre les niveaux étudiés, les sujets et même les côtés, il se dégage une organisation interne qui regroupe dans des zones définies les fascicules synergiques. Dans un deuxième temps, nous avons voulu vérifier si une stimulation localisée à une zone du nerf provoquait une réponse sélective. Nous avons testé cette hypothèse sur des nerfs sciatiques de lapin et nous avons retrouvé les grandes fonctions localisées dans des zones définies. La deuxième partie de ce travail est consacrées aux caractéristiques de l’activateur musculaire sous stimulation électrique fonctionnelle. Des courbes de recrutement et de relation tension – longueur ont été enregistrées lors d’une intervention chirurgicale chez un patient tétraplégique. Le gain du recrutement est très important et complique d’autant la réalisation des systèmes de contrôle. Nous avons également travaillé avec un groupe de paraplégiques et de sujets témoins valides. Au sein de cette population, nous avons étudié grâce à la stimulation électrique ; le couple développé, la variation de cette grandeur en fonction du temps, c’est-à-dire la fatigue, la réponse en fréquence du système et l’évolution de ces paramètres avec le réentraînement. Le muscle privé de contrôle volontaire réentraîné présente, après deux mois, un couple multiplié par deux mais, avec les paramètres choisis, la résistance à la fatigue n’évolue pas. D’autre part, le muscle se comporte comme un filtre passe bas. La relation tension-longueur avec du courant électrique est modifiée par rapport à une contraction volontaire en raison du recrutement de certains muscles. Nous avons défini un modèle de fatigue au moyen d’équation de type exponentielle et mis en évidence l’effet de l’apport vasculaire sur la fatigue du muscle stimulé. La troisième partie de ce travail est consacrée aux stratégies de contrôle d’un système de stimulation et les projets de stimulation implantée sont évoqués. Nous avons développé une stratégie basée sur un mode contrôle simple, pratiquement en tout ou rien, et sur l’utilisation de détecteurs pour valider les séquences de marche.