Expression des isomyosines cardiaques : modifications au cours des surcharges hémodynamiques chroniques du cœur de rat et du cœur humain / Jean-Jacques Mercadier ; sous la direction de Ketty Gersen Schwartz

Date :

Editeur / Publisher : [Lieu de publication inconnu] : [éditeur inconnu] , 1985

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Langue / Language : anglais / English

Catalogue Worldcat

Cardiomégalie

Isoenzymes

Myosines

Contractilité

Schwartz, Ketty Gersen (1937-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Coraboeuf, Édouard (1926-1998) (Président du jury de soutenance / praeses)

Gourgon, René (1932-2014) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Albis, A. d' (Membre du jury / opponent)

Lecarpentier, Yves (Membre du jury / opponent)

Université Paris-Sud (1970-2019) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Résumé / Abstract : Grâce à son pouvoir de catalyse de l’hydrolyse de l’ATP et aux changements conformationnels qui y sont associés, la myosine représente la principale protéine de la contraction musculaire. Elle existe, au niveau du ventricule du rat, sous trois isoformes, V1, V2 et V3, par ordre d’activité ATPasique décroissante, la forme V1 étant majoritaire chez l’adulte. On observe, lors des surcharges chroniques de travail hémodynamique, parallèlement à l’hypertrophie cardiaque, une redistribution des isoformes marquée par une accumulation de la forme V3 et une diminution parallèle de la forme V1. Cette redistribution, au moins en partie responsable de la diminution des performances contractiles du muscle, améliore le rendement de la contraction, ce qui en fait un authentique mécanisme d’adaptation. L’oreillette humaine, également constituée, de façon prédominante, d’une myosine de type V1, est également le siège d’une telle redistribution tandis que le ventricule, déjà composé principalement d’une myosine de type V3, n’est pas concerné par ce mécanisme. La redistribution des isoformes de la myosine cardiaque au cours des surcharges hémodynamiques chroniques représente le premier exemple d’une régulation de la contractilité du muscle cardiaque par l’expression différentielle d’une famille multigénique de protéines.

Résumé / Abstract : Owing to its ability to hydrolyze ATP and to the associated conformational changes, myosin is the most important protein of muscle contraction. Pyrophosphate gel electrophoresis under non denaturing conditions separates rat ventricular myosin in three isoforms V1, V2 and V3 in order of decreasing electrophoretic mobility and ATPase activity, V1 being the predominant form in the adult animal. During chronic hemodynamic overload of the rat ventricle, a myosin isoenzymic redistribution is observed in parallel with ventricular hypertrophy, with an accumulation of the V3 isoform and a parallel decrease in the V1 isoform. This redistribution is, at least in part, responsible for the decrease in the speed of muscle shortening observed with hypertrophy. Moreover, improving the efficiency of muscle contraction, it can be regarded as a truly adaptational mechanism. The myosin isoenzymic redistribution is also observed in chronic overload of the human auricle, also predominantly composed of a “V1-like” isoform. By contrast, the human ventricle already almost exclusively composed of a “V3-like” isoform, is scarcely concerned by this phenomenon. Myosin isoenzymic redistribution observed with chronic hemodynamic overload represents the first example of the regulation of myocardial muscle contractility by differential expression of a family of multigenic proteins.