Réalisation et caractérisation de mélanges de ionomères à base de polystyrène et de polyéthylène co-propylène = = Obtention and characterization of blends of ionomers on the basis of polystyrene and of polyethylene co-propylene : / par Prénom Nom de l'auteur ; sous la direction de JP Pascault

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Ionomères

Éthylènes

Adhésion (physique)

Pascault, Jean-Pierre (1943-2020) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Institut national des sciences appliquées de Lyon (Lyon) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

LMM - Laboratoire des Matériaux Macromoléculaires (Lyon; INSA) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Ce travail concerne la réalisation et la caractérisation de mélanges à base de polystyrène et de polyéthylène co-propylène ; le but étant d'obtenir des matériaux résistant à l'impact et présentant une stabilisation à l'oxydation par rapport aux autres polystyrènes chocs. Pour permettre une compatibilisation partielle des constituants, nous avons généré des liaisons ioniques en les modifiant chimiquement. Nous obtenons ainsi des polystyrènes carboxylates et des polyéthylène co-propylène sulfonates en utilisant trois différents cations et divers processus de mise en œuvre. La caractérisation des produits obtenus met en évidence une séparation totale de la phase élastomère, sous forme de nodules d'une taille moyenne de 0, 2 μm dans la matrice polystyrène. Nous avons observé l'influence du cursus de mélange et de la formulation sur la nature des liaisons ioniques, l'adhésion entre les nodules d'élastomères et la matrice, les propriétés mécaniques statiques et la résistance à l'impact. Nous montrons en particulier ·les relations qui existent entre la qualité de l'adhésion des nodules à la matrice et la présence d'agrégats ioniques, en exploitant respectivement des mesures viscoélastiques suivant un modèle de Kerner modifié et les résultats de spectrométrie infrarouge. Nous mettons en évidence une amélioration de la résistance à l'impact, limitée toutefois par une taille des nodules d'élastomère inadaptée à la matrice.