Pseudomonas aeruginosa - plasmides et résistance à la ceftazidime / Bouran Haddad ; [sous la dir. de] Y. Michel-Briand

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 1989

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Pseudomonas aeruginosa -- Résistance aux antibiotiques

Pseudomonas aeruginosa -- Résistance aux médicaments

Céftazidime

Michel-Briand, Yvon (1934-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Franche-Comté (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : La sensibilité aux antibiotiques et la prévalence des plasmides ont été examinées chez 450 souches de Pseudomonas aeruginosa. 24,2%, 44,7% et 43,2% des souches sont respectivement résistantes aux bêta-lactamines, aux aminosides et aux quinolones. 15,6% et 65,9% des souches sont résistantes à la colistine et à la fosfomycine. 13,7% des souches contiennent un ou plusieurs plasmides ; la majorité de ces plasmides porte une résistance aux antibiotiques. Nous avons comparé le profil plasmidique de 50 souches de Pseudomonas aeruginosa avec l'antibiotype, le sérotype et le pyocinotype. La technique est sensible et reproductible. Sa capacité de discernement a été améliorée par des essais de conjugaison. Le profil plasmidique fournit une information épidémiologique précise, mais le faible pourcentage des souches porteuses d'ADN extra-chromosomique en limite l'intérêt. Au cours de cette étude, nous avons mis en évidence une souche de Pseudomonas aeruginosa (174K) portant la résistance à la ticarcilline, azlocilline, céfopérazone, céfotaxime, et ceftazidime, et pouvant transférer par conjugaison la résistance à la ceftazidime. Une seule bêta-lactamase de point isoélectrique 8,6 a été identifiée en électrofocalisation. La masse moléculaire de cette enzyme est égale à 41.000 Da. C'est la première fois dans la littérature que l'existence d'une ceftazidimase chez Pseudomonas aeruginosa est signalée.