Goitres à développement thoracique avec hyperthyroïdie : à propos de 36 cas sur une série de 148 goitres thoraciques / Michel Pitt ; sous la direction de Roger Putelat

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 1985

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Goitre

Hyperthyroïdie

Glande thyroïde -- Scintigraphie

Putelat, Roger (1926-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Bourgogne (1970-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Cette étude a été réalisée ) partir de 36 cas d'hyperthyroïdie sur une série de 148 goitres thoraciques. Il s'agit d'une pathologie du sujet âgé avec une prédominance féminine (2/3). Ces 36 goitres étaient tous des goitres plongeants. Cliniquement, l'affection s'est manifestée à la fois par des signes d'hyperthyroïdie et de compression ou par des signes d'hyperthyroïdie et de compression ou par des signes d'hyperthyroïdie exclusifs ou encore par des signes de compressions exclusifs. Le diagnostic d'hyperthyroïdie a été généralement confirmé par les dosages d'hormones thyroïdiennes, parfois par le test de la TRH. La scintigraphie ne montre une fixation médiastinale que dans 44% des cas et n'est exploitable au point de vue topographique que dans 13.5% des cas. C'est la radiographie pulmonaire qui reste l'examen essentiel pour préciser la localisation du goitre thoracique. Le traitement est chirurgical, après réduction de l'hyperthyroïdie; néanmoins, compte tenu de l'état du malade (âge, pathologie associée), il faut parfois renoncer à la chirurgie et utiliser, à regret, les anti-thyroïdiens de synthèse ou l'iode 131.