Application des classifications ascendantes hiérarchiques à l'état final pp-> K⁰sK⁺⁻ π⁺⁻ π⁺ π⁻ à l'arrêt, a 700 MeV/c et à 1,2 GeV/c / Salim Gemici ; [sous la direction de] Marcel Froissart

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Réactions de transfert de protons

Interactions méson-nucléon

Froissart, Marcel (1934-2015) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Buon, Jean (Président du jury de soutenance / praeses)

Dobrzynski, Ludwik (19..-.... ; physicien) (Membre du jury / opponent)

Université Paris-Sud (1970-2019) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Résumé / Abstract : La réaction pp->Ks°K⁺ π⁺ π⁺ π⁻ est étudiée à l'arrêt, à 0,7 GeV/c et à 1,2 GeV/c. La méthode de Classification Ascendante Hiérarchique (CAR) est appliquée aux événements de la réaction dans le but d'isoler les mésons E° et D° du bruit de fond. Nous montrons que si la méthode CAH arrive à isoler des mécanismes de réaction bien localisés dans l'espace de phase, elle s'avère inefficace lorsque les interférences entre les mécanismes sont importantes. Les résultats de la classification sont utilisés dans l'étude des propriétés des mésons E° et D°. .Cette étude confirme pour le spin et la parité du D la valeur JpD° = 1+ et établit, à 0,7 GeV/c, pour la première fois dans une annihilation pp, que le spin-parité du E° pourrait être JpE°=1+.

Résumé / Abstract : The reaction pp->Ks°K⁺ π⁺ π⁺ π⁻ is studied at rest, at 0.7 GeV/c and at 1.2 GeV/c. The "Hierarchical Ascending Classification" (Classification Ascendante Hiérarchique or CAH) method is applied to the events of the reaction in order to isolate the E° and D° mesons from the background. We show that if the CAH method is able to isolate the reaction mechanisms which are well-localized in phase space, it is inefficient when interferences between mechanisms are important. The classification results are used in the study of the E° and D° mesons properties. This study confirms JpD° = 1+ spin-parity value for the D° and establishes, at 0.7 GeV/c, for the first time in a pp annihilation, that the E° spin-parity might be JpE°=1+.