LA QUESTION DES BIENS NATIONAUX A TRAVERS LE CAS ARDECHOIS : BILAN HISTORIOGRAPHIQUE ET ANALYSE D'UN ENJEU REVOLUTIONNAIRE / ERIC TEYSSIER ; SOUS LA DIRECTION DE GENEVIEVE GAVIGNAUD

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 1996

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Contre-révolutions -- France -- 1789-1815

Classes dirigeantes -- France -- Ardèche (France) -- 1789-1815

Clergé -- France -- Ardèche (France) -- 1789-1815

France -- 1789-1799 (Révolution) -- Confiscations

Ardèche (France) -- Histoire -- 1789-1799 (Révolution)

France -- 1789-1799 (Révolution)

Gavignaud-Fontaine, Geneviève (1947-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paul Valéry (Montpellier) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : L'OBJECTIF DE CETTE THESE EST DE S'APPUYER SUR LE CAS DE L'ARDECHE POUR RECONSIDERER L'ENSEMBLE DE LA PROBLEMATIQUE DES BIENS NATIONAUX. DANS CE BUT, LA PREMIERE PARTIE EST CONSACREE A UNE MISE AU POINT HISTORIOGRAPHIQUE EXHAUSTIVE. EN RECONSTITUANT LES DIFFERENTES ETAPES DE CETTE RECHERCHE, IL EST POSSIBLE DE FAIRE APPARAITRE LES CONSTANTES D'UNE INTERROGATION MAIS EGALEMENT CERTAINS ASPECTS TROP RAREMENT ABORDES. CETTE APPROCHE PERMET A L'AUTEUR D'ELABORER UNE METHODOLOGIE PERMETTANT D'ABORDER LA QUESTION DANS SA GLOBALITE EN CONFRONTANT CE CAS REGIONAL AUX EXEMPLES DEJA ETUDIES. LA SECONDE PARTIE PERMET D'ANALYSER, GRACE A L'UTILISATION DE L'INFORMATIQUE, L'IMPACT PRECIS DES VENTES. CETTE ETUDE QUANTITATIVE SOULIGNE L'IMPORTANCE ET LA NATURE DES BIENS VENDUS, AINSI QUE LEUR REPARTITION ENTRE LES DIFFERENTES COMPOSANTES DU CLERGE ET DES EMIGRES. CETTE ANALYSE DES VENTES EST EGALEMENT L'OCCASION DE FAIRE LE POINT SUR LE SORT RESERVE AU MOBILIER PRECIEUX ET AUX EDIFICES. ENFIN, L'ETUDE DU PAIEMENT DES BIENS PERMET DE REPLACER LE PROBLEME DES BIENS NATIONAUX PAR RAPPORT A LA CHUTE DE L'ASSIGNAT, TOUT EN MESURANT PRECISEMENT LES PROFITS REALISES PAR LES ACHETEURS. ENFIN, LA DERNIERE PARTIE EST CONSACREE A L'IMPACT SOCIAL ET POLITIQUE DES VENTES. LA REPARTITION SOCIALE DES ACHETEURS PERMET DE CONSTATER QUE LA PAYSANNERIE RELATIVEMENT BIEN PROFITE DES VENTES EN ARDECHE. DE PLUS, CETTE IMPORTANCE DE LA PART PAYSANNE EST RENFORCEE PAR LES REVENTES POSTERIEURES DES BIENS. ENFIN, L'ANALYSE DE L'IMPACT POLITIQUE DEMONTRE QUE L'ACTION DES AUTORITES REVOLUTIONNAIRES A SOUVENT FAVORISE L'ACCES AUX VENTES DES ACHETEURS LES PLUS MODESTES. AU DELA DES VENTES, CES ACHETEURS, PARMI LESQUELS SE TROUVENT PEU DE GRANDS NOTABLES, SERONT TRES SOUVENT LES VICTIMES DES CHOUANS. MALGRE L'APAISEMENT INTERVENU SOUS LE CONSULAT, LA QUESTION CONSTITUE TOUJOURS UNE CAUSE DE TENSIONS ENTRE LES ANCIENS EMIGRES ET LES BENEFICIAIRES DES VENTES. TENSIONS QUI NE SE CALMERONT VERITABLEMENT QU'A PARTIR DE L'INDEMNISATION DE 1825, DITE DU MILLIARD DES EMIGRES. INCONTESTABLEMENT, LA QUESTION DES BIENS NATIONAUX EN ARDECHE APPARAIT COMME UN ENJEU REVOLUTIONNAIRE MAJEUR QUI N'A PAS TOUJOURS ETE EVALUE A SA JUSTE VALEUR. EN EFFET, AU-DELA DE LA REVOLUTION, LES CONSEQUENCES DE CETTE MUTATION FONCIERE SANS PRECEDENT MARQUERONT LA SOCIETE ARDECHOISE JUSQU'AU COEUR DU XIXEME SIECLE.