De l'établissement à l'institution de la démocratie Amérique Latine-Europe de l'est contribution à une théorie d'une politique du sens / Florent Stora ; sous la direction de Christian Bidegaray

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Démocratie -- Amérique latine

Démocratie -- Europe de l'Est

Bidégaray, Christian (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Nice (1965-2019) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Université de Nice. Faculté de droit et science politique (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Dans une approche se proposent de nouer des liens entre science politique et philosophie politique, l'analyse des processus de démocratisation dans plusieurs pays d'Amérique latine, le Mexique, le Chili, l'Argentine, le Brésil, et l’Europe de l'est, la Hongrie, la Pologne, la République tchèque, la République slovaque et la Russie, a cherché à combiner une étude empirique et un travail de conceptualisation. Dans une perspective dynamique et de chronique, l'observation a imposé la destruction conceptuelle entre l'établissement de la démocratie qui équivaut à la construction d'une réalité démocratique objective et l'institution de la démocratique qui implique la construction d'une réalité démocratique subjective. Apres l'érosion des dictatures et leur effondrement au cours de vives politiques qui s'interprètent comme des transactions entre des acteurs politiques qui renoncent pour chacun d'eux a une partie de leurs exigences, des nouvelles démocraties ont été établies et mises en forme cependant, les nouvelle démocraties éprouvent des difficultés à donner du sens aux nouvelles figures érigées et doivent faire face à des dysfonctionnements politiques, des résistances culturelles, des difficultés économiques et sociales. L'institution de la démocratie suppose un travail de légitimation, une entreprise de subjectivation de l'ordre politique établi, une réorganisation de ses logiques par des acteurs co-créateurs de sens. L'enjeu des processus est donc de favoriser l'émergence d'une nouvelle forme de pratique politique. Contrairement à la poesis politique qui se propose de venir à bout de l'imprévisibilité et de l'incertitude des actions humaines et qui consiste en une activité de production et de fabrication, la praxis politique associe des acteurs-partenaires engages dans la fragilité, l'incertitude d'une interaction. Les entreprises d'institution de la démocratie posent donc la question de l'action politique en termes de prudence, de sens et de sujet.