L'exclamation dans les langues françaises et coréenne / Won-mee Hwang Park ; sous la direction de Robert Martin

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Français (langue) -- Exclamation (linguistique)

Coréen (langue) -- Exclamation (linguistique)

Martin, Robert (1921-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paris-Sorbonne (1970-2017) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : A travers cette étude, nous vérifions que l'exclamation n'est plus déterminée comme une valeur expressive simple, mais est une valeur sémantique susceptible d'une approche logique. Notre définition de l'exclamation, c'est-à-dire, que l'exclamation se constitue en force assertive du locuteur et en même temps en tension contradictoire, nous permet d’expliquer comment non seulement les énoncés exclamatifs typiques mais encore les exclamatifs non-typiques, à savoir les exclamatifs de constructions assertives et interrogatives, prennent une valeur exclamative dans les langues française et coréenne. En appliquant aux exclamatifs des deux langues la théorie des univers de croyance fondée sur la vérité subjective propre aux langues naturelles, nous arrivons à démontrer que le locuteur de l'énoncé exclamatif s'appuie sur des valeurs de vérité contradictoires dans une énonciation complexe et sous-tendue d'une très forte opposition.

Résumé / Abstract : In this study, we verify that the exclamation is no longer considered as a mere simple subclass of the emotive expression, but as a semantic value which enables us to attempt a logical approach. Our definition of the exclamation, which is comprised of both the assertive force of the speaker and the contradictory tension, allows us to explain how non-typical exclamatory sentences in assertive and interrogative form, as well as typical exclamatory sentences take an exclamatory value in French and in Korean. Applying to these languages the theory of 'universes of belief', which is based on the subjective truth of natural languages, we can prove that the speaker of the exclamatory sentence leans on the contradictory value of truth for the complex enunciation under which the strong opposition is laid.