La Cartographie thématique en France : recherches sur ses origines et son évolution jusqu'à la fin du 19è siècle / Gilles Palsky ; sous la direction de Philippe Pinchemel

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Cartographie -- France -- Histoire

Pinchemel, Philippe (1923-2008) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Des chiffres et des cartes : naissance et développement de la cartographie quantitative française au XIXe siècle / Gilles Palsky / Paris : Comité des travaux historiques et scientifiques , cop. 1996

Relation : La Cartographie thématique en France : recherches sur ses origines et son évolution jusqu'à la fin du 19è siècle / Gilles Palsky ; sous la direction de Philippe Pinchemel / Lille : Atelier national de reproduction des thèses , 1990

Résumé / Abstract : Au 19e siècle, le langage cartographique ne s’applique plus seulement à la description géométrique traditionnelle de la surface terrestre. Il s’exprime de nouvelles connaissances, de nombreux thèmes originaux. La création des éléments d’un "style thématique" équivaut à une profonde mutation du code cartographique. Celle-ci est préparée, dans l’esprit et dans la forme, par certaines cartes spéciales des 17e et 18e siècles, ainsi que par les premiers diagrammes statistiques. Puis, dans la première partie du 19e siècle, quelques auteurs pionniers inventent les principales méthodes de cartographie quantitative : carte choroplèthe, carte par points ou carte de flux. La cartographie appuie alors des démonstrations du ressort de l’économie politique, de la statistique morale et sociale, de la médecine. Apres 1850, les réflexes perceptifs sont acquis, et les méthodes graphiques se diffusent largement, notamment dans les publications des bureaux statistiques des grandes administrations publiques, ou plus tardivement, en géographie. La profusion des travaux de cartographie quantitative conduit alors les statisticiens à réfléchir sur le classement et la standardisation des procédés graphiques, à poser les jalons d’une sémiologie graphique.

Résumé / Abstract : In the 19 century, cartographic language is not solely employed for the traditional geometric description of the earth's surface, but is a mean to express, as well, a new knowledge and original themes. The elements of a "thematic style" are created, which leads to a deep renewal of the cartographic code. This was prepared, in form and esprit, by special maps of the 17th and 18th centuries, and the first statistical diagrams. Then in the first part of the 19th century pioneer authors invented the basic methods in quantitative cartography. They were used to illustrate demonstrations in the field of economics, moral and social statistics, and medicine. After 1850, apprehensive reflexes were acquired, and cartographic methods widely diffused, particularly in the publications by the statistical offices of the great public administrations,and, later, in geographical works. That profusion led the statisticians to lay the foundations of a graphic semiology, to study the classification and standardization of graphic processes.