LA BATAILLE D'ANOUAL ET MOHAMED BEN ABDELKRIM DANS LA PRESSE ESPAGNOLE ET MAROCAINE / ATIKA ELMENZHI ; SOUS LA DIRECTION DE LOUIS COMBET

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 1987

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Combet, Louis (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Lumière (Lyon) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : DEPUIS DES SIECLES L'ESPAGNE EST PRESENTE AU MAROC. SON INFILTRATION S'EST FAITE PAR ETAGES TUMULTUEUSES. D'ABORD LA GUERRE DE TETOUAN (1860), D'OU ELLE SORT VICTORIEUSE. PUIS SON INSTALLATION DANS LE NORD MAROCAIN ET L'ACQUISITION DE CERTAINS PRIVILEGES GRACE A LA LONGUE SERIE DES TRAITES (1902-1904 ET SURTOUT 1912) CONCLUS AVEC LA FRANCE. L'ESPAGNE ALORS PENSE, MALGRE LES QUELQUES REBELLIONS SPORADIQUES QU'ELLE REUSSIT A ETOUFFER, QUE PLUS JAMAIS PERSONNE NE VIENDRA TROUBLER SA DOMINATION PAISIBLE AU MAROC. OR C'EST UNE ILLUSION. LE 22 JUILLET 1921, BEN ABDELKRIM ET SES TROUPES REMPORTENT LA VICTOIRE D'ANOUAL. EVENEMENT INCONCEVABLE, 20 A 30 000 SOLDATS ESPAGNOLS DOTES D'UN ARMEMENT MODERNE ONT ETE BATTUS PAR UNE BANDE DE "REBELLES". EN ESPAGNE, LA PLUS GRANDE PARTIE DE LA PRESSE DONNE TRES REGULIEREMENT LES NOUVELLES "OFFICIELLES" DE CE QUI SE PASSAIT DANS LE NORD MAROCAIN. ET LE MAROC EST DEVENU UNE MANCHETTE POUR LES JOURNAUX. L'INQUIETUDE DE LA PRESSE EST TELLE QU'ELLE INCITE ALORS LE GOUVERNEMENT A METTRE SUR PIED UN PLAN DE REDRESSEMENT NATIONAL. GREVES ATTENTATS, DISCORDE ENTRE LES HOMMES D'ETATS. LES UNS PENSENT ET CRIENT QUE LA VIOLENCE DOIT REPONDRE A LA VIOLENCE ; LES AUTRES PREFERENT QUE L'ESPAGNE TOURNE LE DOS A SA POLITIQUE MILITAIRE ET RENTRE CHEZ ELLE...