Les mouvements philosophiques dans la pensée andalouse : étude historique, analytique et comparée / Ali Dahrouge ; sous la direction de Pierre Thillet

Date :

Editeur / Publisher : [Lieu de publication inconnu] : [éditeur inconnu] , 1988

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Philosophie médiévale -- Andalousie (Espagne)

Andalousie (Espagne) -- Philosophie

Thillet, Pierre (1918-2015) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Dès le huitième siècle, l'islam a submerge l’Espagne ou ont fleuri des centres intellectuels musulmans. Sur ce, l'importance de la philosophie est incontestable pour l'étude de la pensée et de la théologie musulmanes en Andalousie. Nous reconnaissons que la philosophie andalouse suppose d'abord l'assimilation de la philosophie grecque. Néanmoins, nous affirmons que cette philosophie est une chose, de même que la simple assimilation de la philosophie grecque en est une autre. La contribution importante et originale des philosophes musulmans, c'est leur essai de concilier la religion avec la philosophie. Au-delà de ces considérations, il ne faut pas oublier l'influence de l'orient dans la vie andalouse. L’Espagne a pourtant le droit d'être fière de cet effort philosophique qui est le sien, et de cette tendance soufie qui, au cours des siècles, était animée par le souffle de l'islam. Quoiqu'il en soit, l'histoire des idées en Espagne, au moyen-âge, est une fidèle adaptation de la culture musulmane orientale; les traditions locales l'attestent sans qu'il y ait un lien positif.

Résumé / Abstract : The conquest of Spain by Islamic troops occuers as early as the first decade of the eight century. Very begining, intellectual Islamic centers would developed. The study of philosophy is very important to understand the islamic theology in Andalousia. We recognize clealy that the andalousian philosophy would florish through the assimilation of Greek philosophy, although it would graw in an independant school. Things that distings of the Islamic thinkers occuers in their tendancy to conciliate religion with philosophy. Through out these considerations, we cannot be forget the deep influences, that the orient would enlivened own the andalousian way of life. Nevertheless, Spain could be flowed of its proper contribution to philosophical thought, and of its distings soufi schools, would enlivened by Islamic insperation. Moreover the oriental influence cannot be oblitarated, as can be through many local the divers testimonies.