Sécheresses et famines en Mauritanie de 1900 à nos jours (1984) / Hamady Samba Sy ; sous la direction de J-Pierre Chaline

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Sécheresse -- Mauritanie

Famines -- Mauritanie

Chaline, Jean-Pierre (1939-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Rouen Normandie (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Sécheresses et famines ont de tout temps marque l'espace mauritanien. Elles y ont façonné les écosystèmes et orienté la mobilité humaine. Pourtant, bien que très souvent synchrones, ces phénomènes ne sont pas toujours liés par la relation cause-effet. Certes, toutes les sécheresses qui ont affecté le pays se sont doublées de famines mais toutes les famines n'y ont pas été causées par des sécheresses. Aussi existe-t-il une série de facteurs contraignants non-climatiques qui font que, même en dehors d'un contexte climatique péjoré, il est impossible de stimuler les systèmes productifs au point d'élever les productions agro-pastorales au-delà des besoins des sociétés concernées. Nous montrons également qu'il est utopique de vouloir assurer la sécurité alimentaire du pays et d'arrêter la désertification en cours tant qu'une refonte radicale des systèmes sociaux, économiques et politiques actuels ne sera pas entreprise.

Résumé / Abstract : Since time immemorial droughts and famine have affected the Mauritanian areas. They may be held responsible for the shaping of the ecosystems and have directed the human mobility. Although these phenomena are very synchronous, they are not always linked with a relationship of cause and effect. Having said that, all the droughts which have affected the country have been corroborated by famine but it does not imply that famine gives rise to droughts. So that a number of disturbing non climatic factors prevails among which, even out of a derogatory climatic context, stimulating the productive systems to the extent of raising the agro-pastoral productions beyond the needs of the societies in question is an impossible task. We also demonstrate that the desire to provide food for everybody to overcome famine and to put an end to the process of lands drying out is utopian, as long as a drastic change in the social, economic and political systems of today is not made.