Migration et villes congolaises au XXe siècle : processus et implications des mouvements campagnes/villes à Léopoldville et à Brazzaville (c. 1930-1970) / Charles Didier Gondola ; sous la direction de Catherine Coquery-Vidrovitch

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 1993

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Exode rural -- Congo (République)

Exode rural -- Congo (République démocratique)

Urbanisation -- Congo (République)

Urbanisation -- Congo (République démocratique)

Classification Dewey : 967

Coquery-Vidrovitch, Catherine (1935-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paris Diderot - Paris 7 (1970-2019) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Université Paris Diderot - Paris 7 (1970-2019). UFR Géographie, histoire, sciences de la société (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Relation : Villes miroirs : migrations et identités urbaines à Kinshasa et Brazzaville, 1930-1970 / Charles Didier Gondola ; préface de Catherine Coquery-Vidrovitch / Paris : l'Harmattan , impr. 1996

Relation : Migration et villes congolaises au XXe siècle : processus et implications des mouvements campagnes/villes à Léopoldville et à Brazzaville (c. 1930-1970) / Charles Didier Gondola ; sous la direction de Catherine Coquery-Vidrovitch / Lille : Atelier national de reproduction des Thèses , 1994

Résumé / Abstract : ENTRE 1930 ET 1970, BRAZZAVILLE ET LEOPOLDVILLE (ACTUELLEMENT KINSHASA) ONT ENTRETENU UNE RECIPROCITE D'INFLUENCES QUI S'EST EXERCEE SUR PLUSIEURS DOMAINES. DANS LE DOMAINE ECONOMIQUE, CES DEUX CAPITALES -LES DEUX CAPITALES LES PLUS RAPPROCHEES AU MONDE EN TERME DE DISTANCE- ONT JOUE DES ROLES COMPLEMENTAIRES. LEOPOLDVILLE, CAPITALE ECONOMIQUE DE L'AFRIQUE CONGOLAISE, A ATTIRE UN GRAND NOMBRE DE BRAZZAVILLOIS GRACE A LA DENSITE DE SON TISSU INDUSTRIEL. DANS LE DOMAINE CULTUREL ET SOCIAL, LES DEUX VILLES ONT CONSTITUE UN THEATRE UNIQUE D'INNOVATIONS. PAR LE SPORT, LA MUSIQUE ET LES ASSOCIATIONS RECREATIVES LES JEUNES URBAINS CONGOLAIS ONT TENTE D'INFLUENCER LE RAPPORT DE FORCES COLONIAL ET DE PRENDRE POSSESSION DE LA "VILLE DU BLANC". LE DOMAINE POLITIQUE, PARTICULIEREMENT BIEN OBSERVABLE A PARTIR DES ANNEES 1954-56, A VUE LES CONGOLAIS DE BRAZZAVILLE INFLUENCER DE MANIERE CONSIDERABLE TOUTE LA MARCHE VERS LA DECOLONISATION AU CONGO-BELGE. AVEC LES INDEPENDANCES ET LES CHOIX IDEOLOGIQUES DIVERGENTS ON A ASSISTE A LA NAISSANCE DE NOUVELLES SOLIDARITES DANS LESQUELLES LES PHENOMENES ETHNIQUES DEMEURENT UN FACTEUR DECISIF. AUJOURD'HUI, BRAZZAVILLE ET KINSHASA CONTINUENT A VIVRE LEUR VICINITE D'INFLUENCES : POUR LE MEILLEUR ET POUR LE PIRE...

Résumé / Abstract : BETWEEN 1930 AND 1970 BRAZZAVILLE AND LEOPOLDVILLE (ACTUALLY KINSHASA) RECIPROCALLY INFLUENCED ONE ANOTHER, AND THESE INFLUENCES SPANNED SEVERAL DOMAINS. IN THE ECONOMIC WORLD THESE TWO CITIES, THE TWO CLOSEST CAPITALS IN THE WORLD GEOGRAPHICALLY SPEAKING, PLAYED COMPLEMENTARY ROLES. LEOPOLDVLLE, ECONOMIC CAPITAL OF CONGOLESE AFRICA, ATTRACTED A GREAT NUMBER OF BRAZZAVILLIANS DUE TO INDUSTRIAL DENSITY WITHIN THE CITY. IN CULTURAL AND SOCIAL SPHERES THE TWO CITIES CONSISTED OF A UNIQUE THEATER WITH INNOVATIVE BEHAVIORS. THROUGH SPORTS, MUSIC AND CULTURAL ASSOCIATIONS THE YOUNG CONGOLESE TRIED TO ALGER THE COLONIAL POWER STRUCTURE AND TO TAKE OVER THE "CITY OF WHITES." NOTICEABLY BETWEEN 1954 AND 1956 THE BRAZZAVILLE CONGOLESE EXERTED A CONSIDERABLE INFLUENCE WITHIN THE POLITICAL REALM OVER THE MARCH TOWARDS THE DECOLONIZATION OF THE BELGIAN-CONGO. WITH THE INDEPENDENCES AND THE OPPOSED IDEOLOGICAL CHOICES, ONE AWAITED THE BIRTH OF NEW SOLIDARITIES AND NEW EVOLUTIONS IN WHICH THE ETHNIC PHENOMENONS CONTINUED TO BE THE DECIDING FACTOR. TODAY, BRAZZAVILLE AND KINSHASA CONTINUE TO LIVE IN THEIR TIGHT "VICINITY OF INFLUENCE" : FOR BETTER OR WORSE...