La gestion du comportement du détenu : l'apparence légaliste du droit pénitentiaire / Martine Herzog Evans

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 1994

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Relation : La gestion du comportement du détenu : essai de droit pénitentiaire / Martine Herzog-Evans / Paris : l'Harmattan , 1998

Résumé / Abstract : DEPUIS L'ORIGINE, LA LEGITIMITE DE LA PRISON PENALE EST DISCUTEE. SES FONDEMENTS AFFICHES N'ONT JAMAIS CORRESPONDU A SES OBJECTIFS REELS. ANBIGUITE ET HESITATION SONT CONSTANTS ENTRE HUMANISME ET MAINTIEN DE L'ORDRE. DANS SON FONCTIONNEMENT INTERNE, L'OBJECTIF PREMIER EST CEPENDANT LA MAITRISE DES COMPORTEMENTS INDIVIDUELS ET COLLECTIFS DES DETENUS, TANT AU PLAN GLOBAL QU'AU PLAN LOCAL. SA REALISATION PASSE PAR UNE REALITE LARGEMENT A-NORMATIVE. AU FLOU DU DROIT S'AJOUTENT SON IRRESPECT PAR L'ENSEMBLE DES ACTEURS AINSI QUE L'ABSENCE DE VERITABLE VOIE DE RECOURS POUR LES DETENUS. LA LEGALITE DU DROIT PENITENTIAIRE N'EST DONC QU'APPARENTE, MAIS LE MAINTIEN D'UN SEMBLANT MINIMAL DE LEGALISME EST NEANMOINS INDISPENSABLE POUR CONSERVER UNE LEGITIMITE RELATIVE A L'INSTITUTION. IL N'EST PAS CERTAIN QUE L'AVENIR CONTINUE A S'ACCOMMODER D'UN FONCTIONNEMENT SI PEU NORMATIF.

Résumé / Abstract : FROM THE VERY BEGINNING, THE LEGITIMITY OF PENAL PRISONS HAS BEEN CONTROVERSIAL. ITS OFFICIAL GROUNDS HAVE NEVER CORRESPONDED TO ITS RELA AIMS. THERE'S BEEN PERSISTANT ANBIGUITY AND HESITATION BETWEEN HUMANISM AND MAINTAINING ORDER AND SECURITY. IN ITS DAILY FUNCTIONING, ITS PRIMORDIAL AIM IS HOWEVER TO CONTROL PRISONERS BEHAVIOUR, BE IT ON AN INDIVIDUAL, COLLECTIVE GLOBAL OR LOCAL SCALE. ITS ACHIEVEMENT IS ONLY POSSIBLE THROUGH A LARGELY NON-LEGAL REALITY. RULES ARE FOGGY AND MOSTLY UNRESPECTED BY ONE AND ALL. PRISONERS HAVE NO REAL POSSIBILITY TO TAKE LEGAL STEPS. PENITENTIARY LAW IS THEREFORE ONLY LEGALISTIC IN ITS APPEARANCE. HOWEVER A MINIMUM OF LEGALITY MUST BE MAINTAINED IN ORDER TO PRESERVE SOME KIND OF LEGITIMITY PERTAINING TO THE PRISON INSTITUTION. IN FUTURE YEARS SUCH NON-LEGALISTIC FUNCTIONING MAY NOT NECESSARILY PROVE TO BE VIABLE.