Le commerce de la librairie en France au XIXe siècle : 1798-1914 / sous la direction de Jean-Yves Mollier

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 2-908295-37-7

ISBN : 2-7351-0761-2

Catalogue Worldcat

EAN : 9782908295375

Édition -- France -- 19e siècle

Libraires -- France -- 19e siècle

Librairie -- France -- 19e siècle

Livres -- Industrie et commerce -- France -- 19e siècle

Classification Dewey : 070.570 6

Mollier, Jean-Yves (1947-....) (Directeur de publication / publishing director)

Collection : Collection In-octavo / Paris : IMEC éd , 1995-

Résumé / Abstract : La 4ème de couverture indique : "L'histoire de l'édition française a beaucoup progressé depuis une dizaine d'années. Toutefois, il demeurait un angle mort, un point obscur, celui du passage du livre au lecteur, grâce à la médiation du libraire. L'ouvrage fait le point sur un certain nombre de domaines encore mal connus : la géographie de la librairie française, les pratiques commerciales et l'organisation de la profession, la librairie populaire et la librairie spécialisée, la librairie dans l'espace international, les libraires d'aujourd'hui et ceux de demain, et enfin le libraire dans la littérature.Sortant délibérément du cadre national, afin de mieux y revenir, et de la chronologie, le long XIXe siècle français, pour se livrer à des comparaisons dans l'espace et dans le temps, il propose de nouvelles approches sur le commerce du livre avant la Grande Guerre. Les trente-huit contributions qui composent ce volume montrent la diversité de la librairie française au siècle dernier, sa difficulté à s'imposer dans un espace encore mal unifié. Les débats actuels sur la " vraie " ou les " fausses " librairies y trouvent un éclairage précieux. De même, le type du libraire apparaît étonnamment contrasté, protéiforme, variant d'une région à une autre, d'une époque à la suivante. Les polémiques à propos du prix du livre, l'envoi d'office, le retour des invendus ou l'organisation d'une profession rétive à l'encadrement débutent à cette époque et sont toujours d'actualité. Alors que le livre paraît menacé dans son existence à l'heure des Autoroutes de l'information, le détour par l'histoire permet de retrouver les protagonistes dans lesquels l'imprimé n'aurait que peu de chances de rencontrer ses lecteurs."