Le sol et l'immeuble : les formes dissociées de propriété immobilière dans les villes de France et d'Italie (XIIè-XIXè siècle) : actes de la table ronde : Lyon, 14-15-mai 1993 / organisée par le Centre interuniversitaire d'histoire et d'archéologie médiévales et le Centre Pierre Léon ; édités par Olivier Faron et Étienne Hubert

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

Langue / Language : italien / Italian

Langue / Language : espagnol; castillan / Spanish; Castilian

ISBN : 2-7283-0338-X

Catalogue Worldcat

EAN : 9782728303380

Droit de l'urbanisme -- France -- Histoire

Droit de l'urbanisme -- Italie -- Histoire

Urbanisation -- France -- Histoire

Urbanisation -- Italie -- Histoire

Propriété immobilière -- France -- Histoire

Propriété immobilière -- Italie -- Histoire

Classification Dewey : 350

Faron, Olivier (1959-....) (Directeur de publication / publishing director)

Hubert, Étienne (1958-....) (Directeur de publication / publishing director)

Histoire, archéologie, littératures des mondes chrétiens et musulmans médiévaux (Lyon) (Organisateur de réunion / organizer of meeting)

Centre Pierre Léon (Lyon) (Organisateur de réunion / organizer of meeting)

Collection : Collection d'histoire et d'archéologie médiévales / Lyon : Centre interuniversitaire d'histoire et d'archéologie médiévales : Presses universitaires de Lyon , 1994-

Collection : Collection de l'École française de Rome / Rome : École française de Rome , 1972-

Relation : Le sol et l'immeuble : les formes dissociées de propriété immobilière dans les villes de France et d'Italie (XIIè-XIXè siècle) : actes de la table ronde : Lyon, 14-15-mai 1993 / organisée par le Centre interuniversitaire d'histoire et d'archéologie médiévales et le Centre Pierre Léon ; édités par Olivier Faron et Étienne Hubert / Lyon : Presses universitaires de Lyon , 2019

Résumé / Abstract : "Le sol et l'immeuble propose une analyse des liens entre la croissance des villes et l'acte juridique qui en fut l'un des instruments essentiels, l'emphytéose. A partir du xve et du xiie siècle, les modalités de l'urbanisation entraînent l'apparition de formes dissociées de la propriété immobilière et l'émergence du droit de superficie. Depuis le Moyen Âge, les villes italiennes et françaises - et l'étude devra être élargie à l'ensemble de l'Europe - ont vu se multiplier les droits sur le sol et sur les immeubles que n'a pas abolis le Code civil. Le xixe siècle coïncide même avec un certain renouvellement de ces formes de propriété. Les parricipants aux Journées de Lyon ont voulu diversifier les approches, juridiques, économiques, sociales et architecturales, pour aborder à partir d'exemples précis un phénomène dont l'importance a sans doute été déterminante dans la formation de la ville médiévale et moderne."